1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comprendre et réagir à une augmentation de capital en Bourse
Dernière mise à jour le : 14/05/2019

gopixa/Shutterstock / gopixa

Une entreprise cotée en Bourse peut décider de lancer une augmentation de capital. Ce type d'opération vise à lever de l'argent auprès des investisseurs en émettant de nouvelles actions avec une décote. En tant qu'actionnaire de l'entreprise, vous bénéficiez généralement d'un droit préférentiel de souscription. Il vous revient de l'exercer... ou non.

Le capital d'une entreprise est composé d'un certain nombre d'actions

Le capital d'une entreprise est fractionné en actions. Chacune représente un titre de propriété donnant des droits à son détenteur. En outre, les actions sont initialement dotées d'une valeur nominale. Ainsi, on obtient le montant du capital de l'entreprise en multipliant la quantité d'actions par leur valeur nominale.

Le capital est utilisé par la société pour acquérir des biens matériels ou immatériels nécessaires à son développement. En Bourse, le cours de l'action ne correspond pas à sa valeur nominale: il s'agit du prix que les investisseurs sont prêts à payer pour acquérir l'action.

Exemple

Une société ayant émis 100.000 actions au prix de 10 € affiche un capital de 1.000.000 €.

L'augmentation de capital consiste à créer de nouvelles actions

L'augmentation de capital est un outil de financement pour l'entreprise. Celle-ci peut avoir besoin d'argent pour se développer ou pour renouveler ses réserves financières. Dans ce dernier cas, l'augmentation de capital représente une solution d'urgence pour une entreprise en difficulté.

L'augmentation de capital en Bourse consiste à créer de nouvelles actions en faisant appel aux investisseurs. Le prix de souscription est fixé par l'entreprise. Il affiche une décote plus ou moins importante par rapport au cours de Bourse. Le plus souvent, la société va s'appuyer sur ses actionnaires en leur octroyant un Droit Préférentiel de Souscription (DPS). Celui-ci permet de souscrire un certain nombre d'actions nouvelles pour une certaine quantité d'actions détenues.

A savoir

La valeur du DPS distribué aux actionnaires existants va venir se déduire du cours de l'action. Une fois distribué, le DPS est coté en Bourse.

Vous avez le choix de souscrire ou non à l'augmentation de capital

En tant qu'actionnaire, vous pouvez choisir d'exercer vos DPS pour participer à l'augmentation de capital, ce qui revient à augmenter votre investissement dans l'entreprise. En revanche, si vous ne souhaitez pas souscrire à l'opération, vous pouvez revendre vos DPS. Dans ce cas, votre part dans le capital de l'entreprise se trouve alors «diluée» par l'émission des nouvelles actions. Ainsi, si l'entreprise distribue des bénéfices sous forme de dividendes, votre part sera plus réduite.

Souscrire ou non à une augmentation de capital nécessite de s'interroger sur l'avenir de l'entreprise. La souscription ne doit pas être systématique.

Une augmentation de capital impacte le cours de l'action

Suite à une augmentation de capital, le cours de l'action est rectifié, selon la formule suivante:

CR = (nCo + n'P) / (n + n')

CR = cours rectifié,

Co = cours de la veille de l'émission,

n = nombre minimum d'actions anciennes à détenir pour recevoir des actions nouvelles

n' = nombre d'actions nouvelles reçues pour ce minimum possédé

P = prix de souscription des nouvelles actions

Si vous souscrivez, votre prix de revient est également réduit. Pour connaître votre prix de revient rectifié, il faut utiliser la formule suivante: PRR = (CR / Co) x PR

PRR = prix de revient rectifié

PR = prix de revient

Exemple

Une entreprise dont vous êtes actionnaire avec un prix de revient de 14 € par action lance une augmentation de capital avec un Droit Préférentiel de Souscription. L'action cote 12 €. Elle distribue un DPS pour cinq actions détenues. Chaque DPS permet de souscrire deux actions nouvelles au prix de 10 €. Le cours rectifié suite à l'augmentation de capital est égal à (5x12 + 2x10) / (2 + 5), soit 11,42 €. Si vous souscrivez, votre nouveau prix de revient est égal à (11,42 / 12) x 14, soit 13,32 €.

Une augmentation de capital a un impact sur le cours de l'action. Si vous ne souscrivez pas à une augmentation de capital initiée par une entreprise dont vous êtes actionnaire, votre participation sera mécaniquement diluée.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer