Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une offre bancaire 100% gratuite pour les jeunes

Le Figaro10/02/2016 à 18:06

Face à la concurrence du Compte Nickel, le Crédit agricole joue la carte du «low-cost».

Pour attirer les jeunes, le Crédit agricole joue désormais la carte du «tout gratuit». Sa nouvelle offre bancaire, baptisée «Freasy», à souscrire entièrement sur mobile, ne coûtera rien du tout aux 18-30 ans auxquels elle est destinée. Ni la carte bancaire, ni son remplacement en cas de vol ou de perte, ni les rejets de virements ou de prélèvements ne sont facturés, la banque ayant décidé de supprimer ces «petits frais irritants» selon Olivier Gavalda, chargé du pôle développement, client et innovation.

Une générosité inhabituelle. Même si toutes les banques affichent des tarifs préférentiels pour les étudiants et les jeunes, avec même parfois une carte bancaire gratuite la première année, elles facturent ensuite quand même souvent 15 à 20 euros par an à ces clients pourtant choyés.

Pas de découvert ni de chéquier

Avec ce nouveau compte «low-cost» et digital, la Banque verte espère défendre sa place de numéro un sur le marché des jeunes (25 % de taux de pénétration) face à ses nouveaux concurrents, et notamment au Compte Nickel qui fait une nette percée auprès de cette clientèle au budget serré. À ouvrir très facilement chez les buralistes, ce «compte sans banque» à gérer en ligne, dépourvu de découvert et de chéquier, a déjà séduit plus de 50.000 jeunes adultes (soit environ 25 % des clients Nickel), prêts à débourser 20 euros par an pour ses services et ne pas avoir à justifier de leurs revenus.

Le Crédit agricole a donc décidé d'apporter lui aussi une réponse à «la précarité croissante des jeunes, qui peinent à s'insérer sur le marché du travail», explique Olivier Gavalda. Mais conçu pour ne rien coûter, Freasy (contraction de «free» et «easy») n'assure que le service minimum: pas de découvert possible, ni de chéquier, aucun retrait autorisé en dehors des distributeurs du Crédit agricole (11.000 en France). La carte de paiement incluse ne fonctionne en outre que si le compte est suffisamment approvisionné.

Sans conditions de revenus

En contrepartie, elle est accessible à tous, sans conditions de ressources, contrairement à certaines banques en ligne classiques, qui promettent une carte bancaire 100 % gratuite, mais seulement pour les clients disposant d'un certain niveau de revenus. En outre, à la différence du Compte Nickel, la nouvelle offre du Crédit agricole donne aussi accès à une agence bancaire, où le jeune pourra s'il le souhaite souscrire placements, assurances… et retirer sa carte de paiement commandée en ligne.

Le Crédit agricole, qui vient de lancer Freasy dans cinq caisses régionales, avant de la déployer au niveau national à partir de mai prochain, estime même que cette offre a minima servira à justifier aux yeux de ses clients… le prix de ses autres services! Attirés par la gratuité, les jeunes qui finiraient par trouver gênante l'absence de chéquier ou de facilité de trésorerie se verront très volontiers proposer d'opter plutôt pour l'offre «jeunes» classique de la banque, Mozaïc, plus étoffée, mais qui coûte 20 euros par an… Ce sera très simple, «sans même avoir besoin de changer de numéro de compte bancaire», se félicite la banque.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.