Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Royaume-Uni : La pénurie de laitues et de brocolis guette, les supermarchés rationnent leurs clients

Boursorama avec Newsgene03/02/2017 à 17:17
Tesco et Morrisons, deux des principales chaînes de supermarchés britanniques, ont commencé à rationner leurs laitues et brocolis pour faire face aux pénuries de légumes en provenance d'Espagne.

Royaume-Uni : La pénurie de laitues et de brocolis guette, les supermarchés rationnent leurs clients

  Les enseignes du groupe Tesco, numéro un britannique de la grande distribution, imposent depuis cette semaine à leurs clients de ne pas acheter plus de trois laitues iceberg par personne. En cause : des problèmes de stocks du fait du mauvais temps en Espagne (1), a expliqué ce porte-parole, précisant que la totalité des enseignes du groupe au Royaume-Uni est concernée. Son concurrent Morrisons  a lui été plus radical, fixant la limite à deux laitues et trois brocolis par client. « Nous avons mis en place des quotas (...) pour nous assurer du bon approvisionnement de nos clients réguliers »,  a indiqué un porte-parole du 4e groupe de distribution britannique,

Pénurie de courgettes, aubergines et céleris

L'Espagne est le premier producteur et exportateur de fruits et de légumes de l'Union européenne. La France et le Royaume-Uni sont ses deux premiers clients. Alors quand le pays tousse , le Royaume-Uni subit également des pénuries de courgettes, aubergines et céleris (ces légumes ne sont pour le moment pas rationnés, NDLR).  

The #LettuceCrisis means Tesco customers are rationed to buying no more than three. So do people know their worth? I'm on @LBC later pic.twitter.com/DBIljTtIze

— Rachael Venables (@rachaelvenables) 3 février 2017   Cette pénurie, qui pourrait durer jusqu'au printemps, a entraîné des hausses de prix, des chaînes de supermarchés ayant été contraintes d'importer des légumes en provenance de pays plus lointains, parmi lesquels les Etats-Unis.

Des courgettes à 4,1 euros le kilo

De nombreux supermarchés ont ainsi placé des messages au-dessus notamment de leurs présentoirs à salades. «Désolé : temporairement en rupture de stock», indiquait l'un d'eux vendredi matin dans un magasin Tesco situé à proximité de la cathédrale Saint-Paul de Londres. Un supermarché qui proposait ce vendredi matin des courgettes à 3,53 livres (4,1 euros) le kilo. De nombreux clients ont réagi à ces pénuries et hausses des prix sur les réseaux sociaux, publiant notamment des photos d'étals vides assorties des hashtags #courgettecrisis («crise de la courgette») et #lettucecrisis («crise de la laitue»).    

People in Islington cannot get courgettes. Counselling is being offered. In fifteen languages. Including Urdu. #courgettecrisis pic.twitter.com/iBUkj2bRtE

— Katie Hopkins (@KTHopkins) 3 février 2017   (1). Une partie de l'Espagne a subi fin décembre des pluies diluviennes, suivies d'une vague de froid en janvier qui a notamment touché les régions maraîchères du sud du pays, avec des chutes de neige exceptionnelles. Ces événements climatiques ont affecté la production de fruits et de légumes, bien qu'en partie cultivés sous serres.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.