1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Prix de l'immobilier à Paris : les locataires logés à la même enseigne que les propriétaires
Boursorama10/10/2019 à 10:15

Le prix des locations à Paris suit à l'image des prix des transactions, une courbe ascendante ( Crédits Fotolia)

Il n'y a pas que les prix des transactions immobilières qui augmentent. Les locations parisiennes suivent également une trajectoire similaire selon les dernières données de la plateforme LocService.fr. Explications.

La baisse des taux de crédit ne doit pas faire oublier que dans le même temps, les prix ont augmenté dans la plupart des grandes métropoles françaises. Paris est même devenu un exemple emblématique avec des prix qui ont bondi de 8,8 % sur un an. Comme l'indiquait les Notaires du Grand Paris dans leur conférence de rentrée « Devenir propriétaire en Ile-de France exige un effort financier considérable pour la majeure partie des acquéreurs ». Un constat qui semble également s'appliquer aux personnes désireuses de louer un appartement à Paris, si l'on en croit les derniers chiffres publiés par la plateforme LocService.fr

Un loyer moyen en augmentation de 2,8 %

Selon la plateforme le loyer moyen charges comprises pour se loger à Paris est de 1.126 euros mensuels pour un logement d'une surface de 31 m2. «Ce qui correspond à un ratio de 36,32 euros/m2, en augmentation de 2,8 % par rapport à l'année dernière», précise LocService.fr. Pour expliquer cette augmentation, la plateforme met en avant l'augmentation des charges plus rapide que celle des loyers mais qui au final fait grimper la note pour le locataire. Des loyers parisiens, qui, malgré la remise en place de l'encadrement des loyers, sont trois fois plus élevés qu'en province.

Le boom des petites surfaces

A Paris, les chambres de 11 m2 se louent en moyenne 568 euros par mois. Les studios de 21 m2 se louent 877 euros par mois. Un appartement de 27 m2 est loué en moyenne 1.020 euros. Pour prétendre à un 39 m2, il faut débourser mensuellement 1.323 euros. LocService.fr indique également que les surfaces de 59 m2 se louent en moyenne 1.845 euros. «Le marché locatif parisien semble largement favoriser les studios qui représentent près de la moitié des locations réalisées (48%) sur les douze derniers mois. Les chambres (indépendantes ou chez l'habitant) représentent 11% des locations», précise LocService.fr. La plateforme indique également que le budget moyen constaté pour les candidats à la location est de 945 euros, ce qui concentre les demandes sur les petites surfaces, qui restent plus accessibles.

Lire aussi : Location immobilière : les travaux à la charge du propriétaire et du locataire

 Des arrondissements centraux désertés pour les locations de longue durée

Sans réelle surprise, les arrondissements centraux de la capitale ainsi que le VIIe sont les moins ciblés par les candidats à la location. Très chers, ils sont «difficilement abordables et sont de plus en plus monopolisés par les locations touristiques de type Airbnb», indique LocService.fr. Une situation qui ne semble pas près d'évoluer malgré des sanctions plus lourdes et plus nombreuses à l'encontre des propriétaires parisiens qui ne respectent pas le plafond légal de 120 jours de location par an.

En sens inverse, c'est le XVe arrondissement, à la fois le plus peuplé et affichant la plus grande superficie, qui concentre près de 12% des demandes. Il est suivi de près par le XIIIe arrondissement (10,8% des demandes) et le XIe (8,2% des demandes). Si Paris devient inabordable pour de plus en plus de candidats à l'achat, qui s'intéressent désormais aux marchés au-delà du périphérique, il en va de même pour les locataires. En effet, Paris intra-muros ne représente plus que 36% des recherches de location en Ile-de-France, «les autres préférant s'orienter vers la petite ou grande couronne», indique LocService.fr.

redaction@boursorama.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JPANTO
    09 octobre10:44

    Le parisianisme à un prix et ceux qui consentent à le payer valent bien leur admission au microcosme.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer