Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pourquoi vous ne comprenez rien à votre épargne salariale?
information fournie par Le Particulier22/06/2023 à 08:30

L’épargne salariale peut être un casse-tête. Pourtant, c’est une opportunité de placement intéressante. ( crédit photo : GettyImages )

L’épargne salariale peut être un casse-tête. Pourtant, c’est une opportunité de placement intéressante. ( crédit photo : GettyImages )

Douze millions de salariés disposent d’une épargne salariale, pour un encours total dépassant 162 milliards d’euros au 31 décembre 2022, selon l’AFG en mars 2023. Selon une étude de l’Autorité des marchés financiers (AMF), plus de la moitié des bénéficiaires manquent d’informations pour gérer cet argent. Découvrez nos conseils pour prendre en main votre épargne salariale.

Sommaire:

  • D’où proviennent les sommes versées sur votre épargne salariale?
  • L’épargne salariale a deux types de supports
  • Les informations concernant votre épargne salariale doivent vous être communiquées
  • Les inconvénients de l’épargne salariale
  • Bien gérer votre épargne salariale: les 3 règles d’or

D’où proviennent les sommes versées sur votre épargne salariale?

Le terme «épargne salariale» désigne un système d’épargne collectif destiné aux salariés d’une entreprise. Cette épargne peut être alimentée par des primes, versées par l’employeur. En effet, les salariés sont associés à la réussite de l’entreprise via le versement de primes:

  • La participation: elle représente une partie du bénéfice réalisé par l’entreprise. Elle est obligatoire à partir de 50 salariés.
  • L’intéressement: c’est une prime facultative liée à la performance économique ou financière de l’entreprise (chiffre d’affaires, bénéfices, productivité…).

L’épargne salariale a deux types de supports

Il existe deux types de plans d’épargne salariale:

  • Le plan d’épargne entreprise (PEE). Les sommes épargnées doivent demeurer investies («bloquées») dans des valeurs mobilières pendant au moins 5 ans.
  • Le plan d’épargne retraite collectif (PERCO) ou plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (PERE-CO). Les fonds sont bloqués jusqu’au départ à la retraite.

Que dit la loi?

Des cas de retrait anticipé existent, pour le PEE ou le PERCO.

Les entreprises de plus de 50 salariés doivent obligatoirement se doter d’un accord de participation. Elles doivent disposer d’un plan d’épargne salariale. Il peut s’agir d’un PEE et/ou PERCO. Les salariés sont tenus de gérer leur épargne salariale en fonction du cadre légal défini.

Quand vous bénéficiez d’une prime de participation ou d’intéressement, vous pouvez:

  • la percevoir immédiatement. Dans ce cas, elle est soumise à l’impôt sur le revenu ;
  • la placer dans un plan d’épargne salariale.

Sans action de votre part dans les quinze jours suivant l’attribution, votre prime est versée:

  • intégralement sur le PEE si l’entreprise ne propose pas de PERCO ;
  • pour moitié entre les deux dispositifs si votre entreprise propose les deux.

En l’absence de choix de votre part, toutes les sommes investies sont affectées par défaut sur le support financier le plus sécuritaire.

À noter

La prime d’intéressement est obligatoirement versée sur le PEE.

Les informations concernant votre épargne salariale doivent vous être communiquées

Si l’entreprise dispose d’un plan d’épargne salariale, elle doit vous en informer au moment de votre embauche. Votre employeur vous remet un livret d’épargne salariale présentant les dispositifs mis en place. En outre, l’entreprise doit vous transmettre un relevé annuel de situation comportant:

  • le choix d’affectation de votre épargne,
  • l’estimation de la valeur de votre portefeuille au 31 décembre de l’année précédente.

Le document doit faire apparaître les versements et les retraits effectués durant la période.

Les inconvénients de l’épargne salariale

• Le nombre de fonds accessibles via l’épargne salariale est limité

L’épargne salariale est pertinente pour vous constituer une épargne. Toutefois, elle donne accès à un nombre limité de produits de placement. Ceux-ci sont déterminés dans le règlement du plan d’épargne salariale.

Pour le PERCO, l’entreprise doit proposer au moins 3 fonds différents. Ils doivent s’adapter à des profils de risques variés. De plus, les plans d’épargne salariale ont l’obligation d’offrir au moins un fonds commun de placement d’entreprise solidaire. Il s’agit d’un fonds investi à hauteur de 5% à 10% dans des entreprises engagées dans des projets à forte utilité sociale ou environnementale.

• Vous devez effectuer seul la gestion de votre épargne salariale

Pour vous aider à faire vos choix, tous les supports salariés sont notés sur une échelle de risque définie par l’Autorité des marchés financiers (AMF). En outre, un espace en ligne doit vous permettre d’accéder au DICI (Document d’Information-Clé pour l’Investisseur). Ce document synthétique résume:

  • la stratégie d’investissement du fonds,
  • la durée de placement recommandée,
  • les risques,
  • les frais de gestion,
  • le rendement attendu.

Bien gérer votre épargne salariale: les 3 règles d’or

1. Vérifier la cohérence entre votre horizon d’investissement et vos projets personnels

Vos choix d’épargne doivent correspondre à votre profil, vos besoins et vos envies. Allez-vous avoir besoin de liquidités à court terme? Si oui, les conditions de déblocage doivent être souples. Pour un projet à long terme, il est intéressant de diversifier vos placements avec des fonds en actions, par exemple. En effet, votre prise de risque peut être lissée dans le temps. Votre rentabilité pourrait être meilleure.

2. Diversifier vos placements sur les différents fonds proposés par votre employeur

Quand tous vos versements sont orientés vers un seul support d’investissement, vous accentuez votre prise de risque. En effet, si le fonds est en difficulté, votre épargne est fortement menacée. En diversifiant, vous diluez le risque.

3. Suivre l’évolution de vos avoirs

Une fois les sommes investies, il faut continuer à s’y intéresser. Vous pouvez réaliser vos propres arbitrages, mais cela implique d’être attentif à l’évolution du marché. Parmi les arbitrages possibles, vous pouvez notamment:

  • changer l’affectation de votre épargne, c’est-à-dire changer de fonds ;
  • effectuer des transferts, c’est-à-dire faire évoluer votre épargne du PEE vers le PERCO.

Que devient votre épargne salariale quand vous changez d’employeur?

Au moment de votre départ, vous recevez un récapitulatif de l’ensemble des sommes et valeurs mobilières épargnées ou transférées. Ce document précise les échéances de disponibilité des actifs. Il indique aussi les éléments utiles au transfert sur un autre plan.

Si votre nouvel employeur ne propose pas de plan d’épargne salariale, vous pouvez choisir de conserver votre plan chez votre ancien employeur. Toutefois, vous ne pourrez plus effectuer de versement.

Quand vous changez d’employeur, vous pouvez percevoir votre épargne salariale ou continuer à la faire fructifier . Le départ de l’entreprise est un motif de déblocage anticipé du PEE, mais pas du PERCO. Si votre nouvel employeur a mis en place un plan d’épargne salariale, vous pouvez demander le transfert des sommes épargnées. Si vous disposez d’un PEE et que votre nouvel employeur propose également un PERCO, il est possible de transférer votre épargne sur le plan de votre choix. En revanche, les sommes épargnées sur un PERCO doivent obligatoirement être transférées sur un PERCO. Des frais de transfert peuvent s’appliquer.

3 commentaires

  • 22 juin12:21

    Certains Plans Retraite ne peuvent être débloqués que par une rente (ridicule) au moment de partir en retraite (et jen sais quelque chose). Jai choisi de ne pas lactiver et de transmettre ces fonds à mes descendants..


Signaler le commentaire

Fermer