1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Offre bancaire : que recherchent les jeunes ?

Boursorama Banque01/10/2018 à 13:50

Les jeunes recherchent avant tout une banque simple et pas chère.(Crédits:Adobe Stock)

Simple et pas chère. Selon une étude récente, c'est en substance ce qui plait aux 16-29 ans à la recherche d'une offre bancaire adaptée. Ça tombe bien, Boursorama a de quoi les séduire...

Les jeunes âgés de 16 à 29 ans constituent près de 3 millions de nouveaux entrants sur le marché bancaire européen (France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Espagne) selon une étude menée par le cabinet de conseil Exton Consulting (1) . Une période clé souvent synonyme de changements importants sur un plan personnel (départ du foyer parental, études, premier emploi) qui « correspond à leurs premières expériences avec la banque et ouvre la voie à une indépendance financière », précise l'étude.

À chaque âge son rapport avec sa banque

C'est entre 16 et 20 ans que les jeunes, qui sont le plus souvent célibataires et vivent encore chez leurs parents, entrent pour la première fois en contact avec une banque. « C'est un âge clé où le jeune découvre l'indépendance financière, ouvre un compte bancaire (15,3 ans) et rencontre pour la première fois un conseiller (17,1 ans). » Ce n'est qu'à partir de 21-24 ans que cette indépendance financière devient plus concrète du point de vue du banquier car c'est l'âge du premier emploi et le moment où « les jeunes commencent à s'équiper en assurances (auto, habitation) ». Exton Consulting avance même que c'est à 22 ans que le jeune est susceptible d'être multibancarisé. Enfin, c'est entre 26 et 29 ans que l'indépendance s'accélère et que les revenus mensuels des jeunes actifs augmentent. C'est aussi souvent dans cette tranche d'âge qu'ils s'endettent pour devenir propriétaires.

Une banque jugée trop chère

Toujours selon l'étude, près de 60% des jeunes Français interrogés estiment que «la banque est trop chère ». Une spécificité française car en Europe, seuls 23% des Britanniques et 35% des Espagnols jugent leur établissement financier trop coûteux. Selon Exton Consulting, ce qui caractérise le jeune Français c'est «la recherche du juste prix pour une offre simple et sans fioriture ». L'explication viendrait d'un « manque de valorisation par les banques du coût réel des produits et services » et par la mise en place d'offres auxquelles les jeunes peuvent difficilement accéder faute de revenus suffisants.

Un besoin de simplification

L'étude « Services Financiers : adresser les Millenials avec les outils de demain » (2) réalisée par le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger et Facebook apporte également des compléments d'information pour mieux appréhender les attentes de la jeune génération auprès des banques. Si le cabinet estime qu'elle représente une opportunité majeure pour les acteurs des services financiers, cette acquisition de nouveaux clients passe par un besoin de simplification. En effet, « les Millenials perçoivent encore l'ouverture d'un compte bancaire en ligne comme un processus complexe. Pour eux, rassembler tous les documents nécessaires et le remplir avant la signature sont les deux formalités du parcours les plus pénibles ». L'étude indique d'ailleurs que 57% des personnes interrogées « envisagent d'ouvrir un nouveau compte bancaire mais ne font pas le dernier pas ».

La banque la moins chère chez les jeunes (3)

C'est en écoutant ces attentes que Boursorama Banque a conçu son offre : simple, avec un parcours entièrement en ligne et des services vraiment utiles. Côté tarifs, pas de souci à se faire : dans le cadre de son enquête réalisée par Meilleurebanque.com, Le Monde a confirmé la position de Boursorama Banque comme banque la moins chère depuis 10 ans (4). Et pour certains jeunes dont les revenus sont encore faibles, pas d'inquiétude puisque Boursorama Banque est également classée banque la moins chère chez les jeunes (3) grâce à Welcome, son offre de banque en ligne sans condition de revenus. La carte bancaire est gratuite (5) et l'ouverture du compte en ligne ne prend que quelques minutes. Chez Boursorama Banque, les jeunes sont tous les bienvenus !

Je découvre l'offre Welcome de Boursorama Banque


(1) Étude Exton Consulting « Les jeunes Européens de 16-29 ans et les services financiers, 2016 ».
(2) Étude « Services financiers : adresser les Millenials avec les outils de demain » réalisée par Roland Berger et Facebook publiée en février 2017.
(3) Étude Le Monde / MeilleureBanque.com - Février 2018. Classée banque la moins chère sur le profil « Jeunes Inactifs » selon une enquête réalisée par Le Monde / MeilleureBanque.com publiée le 06/02/2018. Voir détail de l'article.
(4) Boursorama Banque est classée Banque la moins chère depuis 10 ans !
2009 - Classée banque la moins chère par le magazine Capital du 01/06/2009
2010 - Classée Banque la moins chère (secteur Banques en ligne) par le magazine Capital du 01/02/2010
2011 - Classée Banque le moins chère ex-æquo par Le Monde Argent du 19/02/2011
2012 - Classée Banque la moins chère par Le Point - 05 Avril 2012
2013 - Classée banque la moins chère par le magazine Capital - février 2013 + Elue banque la moins chère Le Monde Argent - février 2013
2014 - Classée Banque la moins chère par Le Monde Argent & Placement / Choisir ma banque - Février 2014
2015 - Classée Banque la moins chère - Source Le Monde/Choisir-ma-banque.com - Janvier 2015
2016 - Classée Banque la moins chère - Source Le Monde/Choisir-ma-banque.com - Février 2016
2017 - Classée Banque la moins chère - Source Le Monde/MeilleureBanque.com - Février 2017
2018 - Classée banque la moins chère - Source Le Monde/MeilleureBanque.com - Février 2018
(5) Carte bancaire Visa Classic Welcome gratuite sous réserve de son utilisation et 5€/mois en l'absence d'au moins une opération de paiement constatée par mois. Tarifs sous réserve de changement de politique tarifaire effectué conformément aux Conditions Générales Boursorama Banque. Délivrance sous réserve d'acceptation par Boursorama Banque.
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.