Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Moins de 7% des résidences principales en France sont très bien isolées
information fournie par Le Figaro14/09/2020 à 09:15

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Les résidences principales «vertes» sont deux fois moins nombreuses que les «passoires thermiques».

Après le portrait-robot des 4,8 millions de «passoires thermiques», voici celui des logements les moins énergivores. Tout d'abord, sachez qu'il existe moins de 2 millions (1,89 million exactement) de résidences principales très bien isolées en France, selon une étude récemment publiée par le ministère de la Transition écologique. Soit moins de 7% (6,61%) du parc (voir ci-dessous) . Pour rappel, ces logements sont classés A et B sur le diagnostic de performance énergétique. À titre de comparaison, les «passoires thermiques» (classées F et G) représentent environ 17% du parc (4,8 millions de logements).

Mais quel est le profil de ces logements «verts»? Contrairement aux «passoires thermiques», ce sont, à une très légère majorité, des appartements (977.851 contre 912.363 maisons).

Ces logements disposent, ensuite, d'une surface comprise entre 60 et 100 m² (près de 50% des logements classés A et B) et sont majoritairement (61%) des biens très récents (construits entre 2012 et 2018). Ce qui ne manquera pas de relancer le débat suivant: faut-il rénover nos immeubles anciens ou en construire de nouveaux? Pour rappel, 36% des «passoires thermiques» ont été bâties entre 1919 et 1945 et 42% avant 1919...

Enfin, la plupart des logements «verts» sont occupés par des propriétaires (près de 960.000 logements). Ils sont deux fois moins nombreux dans les parcs locatifs qu'ils soient sociaux (environ 483.000) ou privés (430.000). Mais, si l'on rapporte chacun de ces totaux à leur parc correspondant, la part de logements très bien isolés est la plus élevée parmi les HLM (10,4% contre 5,87% pour le locatif privé et 5,86% pour les propriétaires occupants).

0 commentaire

Annonces immobilières