1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les zones rurales confrontées à la disparition des distributeurs de billets, un sénateur alerte l'Etat
Boursorama avec Newsgene19/02/2020 à 17:04

Les zones rurales confrontées à la disparition des distributeurs de billets, un sénateur alerte l'Etat

La France métropolitaine a perdu près de 3 000 distributeurs automatiques de billets (DAB) en trois ans. Les automates se font de plus en plus rares dans les zones rurales alors même que les frais pour les retraits interbancaires de liquide augmentent. Un sénateur de Meurthe-et-Moselle s'inquiète de ce phénomène et demande au gouvernement de réfléchir à la situation.

Le sénateur Jean-François Husson a tenu lundi 17 février une conférence de presse destinée à sensibiliser sur la disparition des distributeurs de billets en milieu rural. L'élu Les Républicains de Meurthe-et-Moselle avait choisi Minorville pour son intervention. Les habitants de ce village situé dans sa circonscription doivent en effet rouler 25 minutes en voiture pour atteindre le distributeur automatique de billets (DAB) le plus proche, explique France 3 Grand Est.

3 000 DAB disparus en trois ans

Il s'agit de la ville de Meurthe-et-Moselle la plus touchée par le phénomène de désertification bancaire. Un rapport de la Banque de France publié en juin 2019 montre que le nombre d'automates du département a diminué de 9,8 % entre 2015 et 2018. Cette baisse est supérieure à celle observée à l'échelle nationale, qui s'élève à 5,3 %. En trois ans, le nombre de distributeurs installés en métropole est en effet passé de 55 629 à 52 697.

Le document indique qu'en France, 77,8 % des DAB se trouvent dans une municipalité de 5 000 habitants ou plus. Les communes de moins de 2 000 personnes n'en abritent en revanche que 6,7 %. Jean-François Husson évoque d'ailleurs dans une lettre adressée au ministre de l'Economie la « disparition progressive de services publics et privés, notamment lorsqu'ils sont implantés en dehors des centres urbains ».

Des retraits interbancaires plus chers

La raréfaction des DAB intervient au moment où « les commissions interbancaires de retrait ont été fortement revalorisées il y a quelques jours alors que la réflexion sur le maillage territorial des distributeurs de billets est à l'arrêt. Ces frais vont passer de 57 centimes à 87 centimes », dénonce celui qui est aussi vice-président de la Commission des finances du Sénat.

Cette hausse du coût d'un retrait effectué dans une banque autre que celle où l'utilisateur dispose d'un compte inquiète Jean-François Husson. L'élu en appelle au gouvernement. « L'Etat ne doit pas s'exonérer d'une réflexion générale sur l'accès au cash », estime-t-il.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aerosp
    19 février18:34

    Si la population réfléchissait, il se mettraient à la Banque Postale et prendraient un carte de paiement chez Carrefour, Auchan ou autres.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer