1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les bons réflexes à avoir avant de souscrire un crédit immobilier
Café de la Bourse19/06/2019 à 10:31

En période de taux bas, les Français privilégient encore la pierre. Retrouvez dans cet article 4 réflexes à adopter avant de souscrire un crédit immobilier. (Crédit : Pixabay)

La période de taux bas, malgré la hausse des prix, semble toujours inciter les Français à acquérir un bien immobilier. Un tel achat s'accompagne quasi systématiquement de la souscription d'un crédit immobilier. Parce que l'acceptation de son dossier relève parfois du challenge et que l'obtention d'un prêt immobilier au meilleur taux s'avère plus difficile qu'on ne pense, retrouvez dans cet article 4 réflexes à adopter avant de souscrire un crédit immobilier.

Peaufiner son dossier

Pour avoir un dossier solide, mieux vaut bien préparer son dossier en amont et, les mois qui précèdent votre demande (donc dès que votre projet immobilier voit le jour), prêtez une attention particulière à la gestion de vos finances. Exit les crédits à la consommation. Soldez-les le plus vite possible. Prenez garde aussi à ne plus afficher aucun découvert. L'objectif est de montrer que vous savez bien gérer votre budget. Rassurez également sur votre capacité d'épargne en plaçant régulièrement votre argent sur un support destiné à votre future acquisition (PEL, fonds euros d'une assurance-vie, etc.).

La banque s'intéressera également de près à votre situation professionnelle. Vous devrez donc veiller à la présenter sous un jour favorable dans votre dossier. Vous n'avez pas de CDI mais une certaine ancienneté chez votre employeur ? C'est sûr ce dernier point qu'il faudra mettre l'accent. Votre revenu est un peu juste mais vous épargnez régulièrement et pouvez d'ailleurs avec votre apport initial couvrir 25 % du montant de votre achat. Là encore, c'est cet élément qu'il faudra mettre en avant. Jeune âge, potentiel professionnel, revenus complémentaires sont également des points sur lesquels vous devrez insister dans votre dossier si vous le pouvez. 

Vous pouvez aussi proposer à l'établissement bancaire qui vous prêtera les fonds la domiciliation de vos revenus et l'ouverture d'un compte d'épargne.

S'assurer d'avoir un apport initial suffisant

Le montant de l'apport initial est un élément clé de votre dossier. Idéalement entre 15 à 20 % environ du prix du bien. En-deçà, vous avez plus de chances de voir votre dossier refusé ou avoir un taux plus élevé, sauf si vous gagnez des sommes importantes et pourrez rembourser très rapidement votre emprunt. 

L'apport initial ne fait pas tout cependant et vous devez vous assurer de présenter un niveau de revenus en adéquation avec votre projet immobilier. Si vous souhaitez acheter un appartement à 800 000 euros et que vous disposez de 300 000 euros d'apport issu d'un héritage (l'apport initial est donc très important dans cet exemple) mais que vous gagnez 1 450 euros par mois, c'est sans grande surprise que votre dossier sera refusé. Rappelons que la mensualité maximale fixée par la plupart des banques n'excèdera pas le tiers de vos revenus. À moins là encore que vos revenus soient très importants. La banque pourra accorder un prêt dont les mensualités s'élèvent à 40 % des revenus à un foyer fiscal gagnant plus de 20 000 euros par mois. On ne fera évidemment pas la même offre à un foyer fiscal gagnant 2 000 euros par mois.

S'adresser à plusieurs interlocuteurs

Pour s'assurer d'obtenir le meilleur prêt possible, vous devez absolument déposer votre dossier auprès de plusieurs établissements bancaires. Nous vous recommandons le dépôt auprès d'au moins trois banques différentes. Lors de la négociation, n'hésitez pas à présenter les différentes offres qui vous ont été faites pour faire jouer la concurrence.

Envie de mettre toutes les chances de votre côté ? Vous pouvez aussi recourir aux services d'un courtier qui négociera pour vous le taux le plus avantageux auprès des établissements bancaires avec lesquels il a l'habitude de travailler. Cet intermédiaire sera également à même de vous conseiller pour choisir le prêt le plus adapté à votre situation au travers des différentes options possibles comme par exemple le prêt à taux modulable ou le crédit avec possibilité de remboursement anticipé. Le recours à un courtier pourrait permettre de gagner du temps et de l'argent mais aussi d'obtenir un prêt sur mesure parfaitement adapté à votre situation patrimoniale.

Négocier la délégation d'assurance

Enfin, avant de souscrire un crédit immobilier, n'oubliez pas que vous pouvez opter pour la délégation d'assurance emprunteur. Vous n'êtes en effet pas tenu de choisir l'assurance proposée par votre banque et vous pouvez vous assurer auprès de la compagnie d'assurance de votre choix, à condition toutefois que le niveau de garanti soit le même que celui proposé par l'établissement prêteur. Ne négligez pas ce point car une assurance à un taux élevé peut vous faire perdre les bénéfices d'un taux d'emprunt avantageux. Là encore, adressez-vous à plusieurs organismes afin de faire jouer la concurrence et obtenir le taux le plus avantageux. Un courtier pourra aussi vous accompagner dans cette démarche.

Louis Yang (Café de la Bourse) 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • SUNDBY
    18 juin19:54

    Entrez dans un resto Refusez le menu Sortez vos aliments de votre glaciaire Et ne demandez que de l eau au serveur, d augmenter le chauffage ou la clim en été Les bons tuyaux de BoursoEn quelque sorte ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer