Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La Fédération française de l’assurance promeut une solution pour financer la perte d’autonomie
information fournie par Boursorama avec Newsgene09/12/2021 à 10:00

La Fédération française de l’assurance promeut une solution pour financer la perte d’autonomie

La Fédération française de l’assurance promeut une solution pour financer la perte d’autonomie

Présentant son livre blanc consacré à la dépendance mardi 7 décembre, la Fédération française de l'assurance (FFA) a donné plus de précisions sur la mise en place de la garantie dépendance. Celle-ci serait adossée à des contrats de complémentaire santé responsables. Son prix dépendrait de l'âge au moment de la souscription.

La Fédération française de l'assurance (FFA) souhaite la création d'une nouvelle « garantie dépendance ». Elle l'a fait savoir lors de la présentation à la presse de son livre blanc sur la dépendance, mardi 7 décembre, rapporte Capital . Cette garantie consisterait à « verser une rente viagère comprise entre 300 et 500 euros par mois à toutes les personnes en dépendance totale », comme l'a indiqué Jean Malhomme, président de la Commission des assurances de personnes de la FFA.

Couvrir le reste à charge

Le montant maximum de cette garantie a été calculé pour correspondre au reste à charge moyen observé de 490 euros en cas de dépendance dans un rapport parlementaire publié en 2019. Les personnes des GIR 1 et GIR 2 (groupes iso-ressource) sujettes à une perte d'autonomie lourde pourraient donc bénéficier d'une indemnisation pour couvrir leurs dépenses.

Aucun délai de carence ne serait appliqué, précise Capital . Pour accompagner ce volet financier, la FFA a également pensé au volet prévention avec des services accessibles aux assurés dès la souscription du contrat.

Un tarif évoluant en fonction de l'âge de souscription

L'idée est d'inclure cette garantie dépendance dans tous les contrats santé responsable qui représentent 95 % des mutuelles. Le tarif évoluerait en fonction de l'âge de souscription. La cotisation mensuelle serait de 5,70 euros pour une personne cotisant dès ses 22 ans. Elle permettrait d'obtenir 300 euros par mois de rente en cas de dépendance. Le coût atteindrait 7,60 euros pour obtenir 400 euros et 9,50 euros pour atteindre les 500 euros. Pour une personne qui souscrirait la garantie à 62 ans, le coût de celle-ci serait de 14,60 euros par mois pour obtenir 300 euros de rente et 24,20 euros pour percevoir 500 euros.

« Il y a urgence à trouver des solutions », prévient la présidente de la FFA, Florence Lustman. « Pour chaque année de report de la mise en place de cette solution assurantielle, une hausse temporaire des cotisations (jusqu'en 2043), d'environ 2%, devrait être appliquée au tarif d'équilibre initial. (...) Par exemple, une mise en œuvre en 2030 supposerait une prime de 11,10 euros (au lieu de 9,50 euros) », précise la FFA.

0 commentaire

Annonces immobilières