1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : Pour près d'un Français sur deux, on n'a pas réussi sa vie si l'on n'est pas propriétaire
Boursorama02/10/2019 à 10:00

Devenir propriétaire de son logement reste une aspiration plus que jamais d'actualité pour de nombreux Français ( Crédits Pixabay)

Etre propriétaire de son logement est l'objectif de nombreux Français, qu'il s'agisse de faire un investissement, préparer sa retraite ou pour répondre à la pression sociale. Le contexte de taux bas tend à renforcer cette aspiration. A l'occasion de la Semaine nationale de l'Immobilier, les Notaires de France précisent les motivations des futurs propriétaires.

Le notaire est l'interlocuteur privilégié dans de nombreuses situations patrimoniales importantes : ouverture d'une succession ou mise en place d'une donation, changement de régime matrimonial mais aussi pour l'achat ou la vente d'un bien immobilier où son intervention est obligatoire. Le dynamisme du marché immobilier qui bat de nouveaux records est le cadre adéquat pour mettre en avant  « la semaine de l'immobilier des Notaires de France » qui a lieu du 30 septembre au 5 octobre 2019 afin de répondre à toutes les questions de nature juridique et fiscale que les candidats à l'achat comme les vendeurs immobiliers peuvent se poser. A cette occasion, les Notaires de France ont dévoilé un baromètre réalisé par Harris Interactive concernant « Les Français et l'immobilier : parcours et représentations. Les multiples facettes de l'achat immobilier » (1). Son objectif est de dresser un portrait sociologique des acheteurs et des raisons pour lesquelles ils investissent dans la pierre.

On change en moyenne cinq fois de logements dans sa vie

Selon l'enquête, près de 96 % des répondants ont changé au moins une fois de logement au cours de leur vie. 45 % d'entre eux ont changé de logement entre trois et cinq fois en moyenne. Le motif le plus couramment invoqué pour justifier ces déménagements sont par ordre d'importance : le désir d'accéder à la propriété (40%), pour avoir un meilleur logement que celui occupé actuellement (39%), une opportunité professionnelle (34%). A noter que la rencontre sentimentale et le désir de partir s'installer avec quelqu'un est cité par 24 % des personnes interrogées.

La pierre reste perçue comme un bon investissement

87% des personnes interrogées considèrent que la pierre est toujours un bon investissement. « L'achat immobilier est pour plus de 70% d'entre eux l'objectif d'une vie : 72% des Français estiment qu'il faut absolument être propriétaire avant la retraite. 43% jugent même que l'on n'a pas vraiment réussi sa vie si l'on n'obtient pas ce statut», précise l'étude. Plus classiquement, 75% des répondants considèrent qu'être locataire revient à jeter de l'argent par les fenêtres. Un sentiment renforcé par le niveau actuel des taux (taux moyen de 1,17% selon la dernière publication mensuelle de l'Observatoire Crédit Logement / CSA) , qui permet à de nombreux ménages de s'endetter plus facilement.

Lire aussi : Acheter votre premier logement : ce qu'il faut savoir 

Des propriétaires de plus en plus jeunes

Conséquence de ces taux au plancher, l'âge moyen du premier achat immobilier est de 32 ans. Par comparaison il était compris entre 36 et 38 ans il y a encore quatre ans lorsque le taux moyen était de l'ordre de 2,17 % (Source Observatoire Crédit Logement). Ils achètent dans l'optique de faire un investissement. L'étude révèle qu'ils l'ont parfois fait pour répondre à une pression familiale car être propriétaire est vécu comme un signe de réussite sociale. « Ils se montrent très bien informés sur l'immobilier et sont beaucoup plus disposés à acheter un bien immobilier en viager, nue-propriété, ou avec plusieurs personnes ». 

A savoir

La location est une situation subie dans un cas sur deux

Si l'enquête fait la part belle aux aspirations des Français à la propriété, elle n'oublie pas pour autant qu'une partie de la population reste exclue de cette dynamique immobilière. En effet, pour 52% des répondants, la location est une situation subie. Plus précisément pour 59% d'entre eux, c'est « principalement le manque de moyens financiers qui les empêche d'accéder à la propriété, loin devant une situation de location satisfaisante (25%) et un manque de stabilité de sa situation personnelle ou professionnelle (23%) ». Une préoccupation surtout partagée par les femmes. Enfin, il faut préciser que pour un Français sur deux la situation de locataire résulte d'un choix. Soit parce qu'ils louent leur logement à des conditions avantageuses ou qu'ils préfèrent consacrer leur argent à d'autres projets et enfin parce qu'ils ont fait le choix de la mobilité. Des arguments valables qui montrent qu'on ne peut apporter une réponse tranchée au débat sur l'achat ou la location de son logement.

redaction@boursorama.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.lauver
    02 octobre11:49

    Les français n'ont rien compiris c'est de ne pas avoir de Rolex a 40ans qui est le signe qu'on a raté sa vie :o) Sarko nous avait pourtant briefé

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer