Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Electroménager, ameublement, papier : Voici les produits non-alimentaires touchés par l'inflation
information fournie par Boursorama avec Newsgene11/08/2022 à 11:26

Le prix des cafetières électriques a augmenté de 17,2 % en un an (illustration). (Pixabay / funsworks)

Le prix des cafetières électriques a augmenté de 17,2 % en un an (illustration). (Pixabay / funsworks)

Si l'alimentation est touchée de plein fouet par l'inflation, de nombreux autres secteurs subissent également des hausses de prix. C'est le cas notamment du petit électroménager, de l'ameublement et de la papeterie.

Le pouvoir d'achat des Français est touché de plein fouet par l'inflation, qui, en juin dernier, s'élevait à 5,8 % sur un an, selon les données de l'Insee. Si l'énergie et l'alimentation sont les principaux secteurs touchés, c'est toute l'économie qui est finalement impactée, explique Les Echos .

La hausse des prix touche notamment les petits appareils électroménagers, d'après l'indice des prix à la consommation de l'Insee relayé par nos confrères. Ainsi, les tarifs ont augmenté de 7 % entre juin 2021 et juin 2022.

Petit électroménager et ameublement

Dans le détail, les prix des cafetières électriques et bouilloires ont subi une hausse de 17,2 % et les grille-pain de 13,7 %. Niveau gros appareils, les réfrigérateurs et congélateurs, eux, ont augmenté de 8 % en un an. La hausse prix dans ce secteur est notamment due au « contexte global de désorganisation du transport maritime à l'échelle mondiale et de hausse des coûts de production » , mais aussi à la « pénurie de composants électroniques » , indique Sébastien Faivre, chef de la division des prix à la consommation à l'Insee.

Autre marché touché, celui de l'ameublement : les prix des meubles de jardin ont bondi de 11,6 % alors que ceux du mobilier d'intérieur ont augmenté de 7,5 %. En cause cette fois : des matières premières plus chères et des coûts du transport maritime plus élevés. Et si vous avez besoin d'outils pour monter ces meubles, il faudra aussi payer un peu plus : + 10,5 % pour le petit outillage en un an.

Trois secteurs épargnés

A noter que l'industrie du papier est aussi touchée par l'inflation. Les prix des articles de papeterie, comme les blocs-notes et autres agendas, ont bondi de 10 %. Une hausse liée à l'explosion des tarifs de l'énergie qui est nécessaire aux industriels pour faire sécher le papier. Les journaux et magazines ont ainsi subi une augmentation de leurs tarifs de 5,4 %.

Le site des Echos précise enfin que trois secteurs résistent à l'inflation : le tabac et la santé, avec des prix quasi inchangés en un an puisque réglementés, et l'habillement/chaussures, qui a connu une hausse de 0,6 % seulement.

0 commentaire

Annonces immobilières