Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Ehpad : le prix d'une chambre, département par département
information fournie par Boursorama avec Newsgene28/04/2021 à 16:48

Le prix médian d'une chambre en Ehpad atteignait 2 004 euros fin 2019 (illustration). (MemoryCatcher / Pixabay)

Le prix médian d'une chambre en Ehpad atteignait 2 004 euros fin 2019 (illustration). (MemoryCatcher / Pixabay)

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a publié une étude comparant le prix médian d'une chambre en Ehpad selon le département. Les tarifs les moins élevés se retrouvent dans le centre, le nord-ouest et le sud-ouest de la France. A l'inverse, la région parisienne, la Côte d'Azur et la Guadeloupe affichent les tarifs les plus élevés. 

L'hébergement en Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) a augmenté de 27 euros entre 2018 et 2019. Le prix médian atteignait 2 004 euros fin 2019, selon les chiffres publiés le 23 avril dernier par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et relayés par Capital. Des disparités importantes existent selon les territoires.

Le département le plus abordable est ainsi la Haute-Saône avec un prix médian de 1 628 euros. « Dans tout le centre du pays, ainsi que dans certains départements du nord-ouest comme le Finistère, les Côtes-d'Armor, la Manche et la Mayenne et du sud-ouest comme les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et le Gers », les prix sont inférieurs à 1 900 euros, indique l'étude.

Un tarif corrélé au prix de l'immobilier

A l'inverse, le tarif médian le plus élevé concerne les Hauts-de-Seine où l'hébergement atteint en moyenne 3 264 euros par mois. C'est un tout petit peu plus élevé qu'à Paris (3 232 euros) ou dans les Yvelines (3 018 euros). Les prix sont comparables en Guadeloupe et dans les départements méditerranéens de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, pointe la CNSA. Il faut compter sur un tarif médian de 2 791 euros pour une chambre dans les Alpes-Maritimes par exemple.

Ces différences de tarifs s'expliquent par une corrélation entre le coût d'un hébergement en Ehpad et le marché immobilier. « Plus le prix de l'immobilier est élevé dans un département, plus le prix en établissement l'est également », analyse la CNSA. Mais un autre critère intervient : la proportion d'allocataires de l'aide sociale à l'hébergement (ASH). Ainsi, « dans un Ehpad habilité à l'ASH pour plus de 50 % de sa capacité, le coût médian d'une chambre individuelle est de 57,97 euros » par jour, précise Capital.

En revanche, le prix journalier grimpe jusqu'à 85 euros dans les établissements non habilités qui fixent leur prix librement. Or, c'est souvent dans les départements où le prix de l'immobilier est le plus élevé qu'on retrouve la plus grande part de ces établissements.

0 commentaire

Annonces immobilières