Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des couches pour bébé contiennent (encore) des substances toxiques

Le Figaro23/08/2018 à 14:51

18 mois après une première étude choc, 60 Millions de consommateurs note toutefois une amélioration de la composition des couches-culottes. Le magazine déplore le manque de transparence de la plupart des fabricants.

La composition des couches pour bébé s'améliore mais certaines marques contiennent toujours des résidus de substances toxiques, selon une nouvelle étude réalisée par 60 Millions de consommateurs. Après le séisme provoqué sur le marché des couches par leur première étude publiée en janvier 2017, des fabricants ont revu leurs procédés.

» LIRE AUSSI - Des substances toxiques détectées dans (presque toutes) les couches bébé

Sur douze références testées, la moitié comporte, «en très faible quantité», des substances indésirables, notamment du glyphosate pour quatre d'entre elles et des composés organiques volatils (COV) pour une, selon ces tests réalisés par le Centre d'essais de l'Institut national de la consommation.

L'objectif «zéro toxique au contact des bébés» n'est pas encore atteint, souligne l'enquête publiée jeudi, qui contient cependant de bonnes nouvelles. Ainsi, les couches Pampers, épinglées en 2017, s'en sortent mieux cette année.

» LIRE AUSSI - Contre le fléau écologique des couches, cette start-up a une solution

En revanche, les marques Mots d'enfants (E. Leclerc) et Love & Green, mises en avant en 2017 pour leur absence de résidus toxiques, sont cette fois pointées du doigt par l'enquête. La première présente des traces de composés organiques volatiles, polluants susceptibles de provoquer des irritations. La seconde contient des traces de résidu de glyphosate, tout comme trois produits Lotus Baby, Pommette (Intermarché) et Lillydoo. Love & Green explique un changement de sous-traitants pour expliquer ces résultats.

Des teneurs en substances indésirables très faibles

«Dans tous les cas, les teneurs en substances indésirables restent très faibles. Le risque sanitaire est donc a priori minime. Mais il ne peut être écarté, notamment pour le glyphosate», soupçonné d'agir comme un perturbateur endocrinien, souligne l'enquête.

Le magazine distingue en 2018 la référence Joone, meilleure couche de l'essai (mais aussi la plus chère à 40 centimes la couche).

Globalement, le magazine regrette que la plupart des marques continuent à ne pas afficher sur le paquet la composition exacte de leurs produits. «Pour arriver au zéro résidu toxique dans les couches, quelles que soient les matières premières utilisées ou le sous-traitant, un contrôle plus sévère des processus de fabrication s'impose», recommande l'enquête, ainsi qu' «une réglementation plus stricte» pour contraindre les fabricants à une transparence totale sur les fibres, parfums, colorants... au contact du bébé.

Par ailleurs, la revue a passé au crible 143 autres produits d'hygiène pour bébé (eaux, laits, crèmes, liniments...). Si la majorité affiche des résultats corrects, «des motifs d'inquiétude persistent du côté de certaines marques continuant à utiliser du phénoxyéthanol, un conservateur soupçonné de toxicité».

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.