Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Crédit à la consommation : quand peut-on l'envisager ?
information fournie par Café de la Bourse15/06/2021 à 06:03

(Crédits photo : Pexels - Lukas )

(Crédits photo : Pexels - Lukas )

À la fin de l'année 2020, l'encours total des crédits à la consommation en France représentait un peu plus de 188 milliards d'euros selon la Banque de France. Si l'encours reste stable en France, il représente tout de même une solution de financement pour bon nombre de particuliers. Quels projets peuvent être financés grâce à un crédit conso, quel est le coût d'un crédit à la consommation, pourquoi il est souvent plus judicieux d'éviter le recours au crédit à la consommation et comment s'y prendre ? Retrouvez toutes nos explications pour choisir la meilleure solution de financement pour tous vos projets, sans forcément recourir au crédit conso.

Les projets personnels qui peuvent être financés avec un crédit conso

Le crédit à la consommation est un prêt souscrit auprès d'une banque (banque traditionnelle ou banque en ligne) ou bien d'un organisme spécialisé (type Sofinco, Cetelem, etc.) dont le montant varie entre 200 et 75 000 euros, et dont la durée est de 3 mois minimum.

L'emprunteur peut souscrire à un prêt affecté (travaux, achat d'un véhicule) ou bien utiliser les sous prêtés à sa convenance, sans avoir à justifier son projet de financement.

Le particulier qui souscrit un crédit à la consommation pourra donc utiliser les sommes prêtées pour des dépenses de court terme prévisibles comme par exemple le financement de son permis de conduire, l'achat d'une voiture, le financement de vacances ou de travaux. Le crédit conso peut aussi servir à financer les grandes étapes de la vie, plus ou moins prévisibles selon les cas comme un mariage, l'arrivée d'un enfant, un déménagement, etc. Enfin, le crédit conso peut aussi pallier le manque de trésorerie pour les petits imprévus du quotidien comme la réparation de sa voiture, le paiement de problèmes de santé qui ne seraient pas entièrement pris en charge par la sécurité sociale et la mutuelle, le paiement d'une facture de serrurier ou de plombier, etc.

Le crédit à la consommation sert donc à faire face aux dépenses exceptionnelles, pas toujours anticipées. Il s'agit d'une solution de financement simple et pratique pour payer ses facturer, acheter les équipements dont on a besoin (voire envie), etc.

Le coût d'un prêt à la consommation doit inciter à s'en servir en dernier recours

Mais le crédit à la consommation s'accompagne de frais loin d'être négligeables. En premier lieu, on peut citer le taux d'intérêt, bien supérieur à l'inflation. En effet, au dernier trimestre 2020, les taux d'intérêt moyens français des crédits renouvelables, découverts et divers s'élevait à 4,7 % quand le taux d'intérêt moyen des crédits amortissables affichait lui 3,5 % selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France.

En outre, l'emprunteur devra également régler des frais de dossier, frais de services, agios éventuels, cotisations s'il y a lieu, voire une assurance.

Le coût du crédit peut donc considérablement grimper. Pour choisir le crédit à la consommation le plus avantageux, il conviendra donc de se référer au taux annuel effectif global (TAEG). En effet, cet indicateur prend en compte l'ensemble des frais occasionnés par la souscription d'un prêt.

Le constat est sans appel : un crédit à la consommation coûte très cher. Il sera donc toujours plus intéressant financièrement de ne pas recourir au crédit conso et de financer ses projets ou régler ses factures en piochant dans son épargne.

La solution à toujours privilégier : anticiper

Mais les besoins peuvent être bien réels et urgents. Il n'est pas toujours possible de patienter jusqu'à l'obtention de la somme nécessaire pour régler sa facture ou financer son projet. La clé, c'est donc d'anticiper !

 Pour faire face à tous les imprévus, il est nécessaire de se constituer un fonds d'urgence. Pour cela, il convient d'épargner tous les mois vers un placement à capital garanti permettant de retirer ses sous à tout moment (comme un livret bancaire par exemple), jusqu'à ce que l'équivalent de 3 à 6 mois de salaire soit détenu sur cette enveloppe.

 Les livrets bancaires à capital garanti pourront aussi servir à financer ses projets de court terme comme le financement de ses vacances ou l'achat d'une voiture.

 Enfin, pour tous ses projets de long terme comme le financement des études de ses enfants par exemple, il sera judicieux d'opter pour des placements un peu plus risqués mais aussi potentiellement bien plus rémunérateurs comme l'investissement en Bourse via un PEA, un compte-titres, ou bien les supports en unités de compte d'un contrat d'assurance-vie. Il est conseillé ensuite, lorsque l'échéance se rapproche, de transférer ses fonds sur un placement à capital garanti pour être sûr de retrouver les sommes dont on a besoin.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9242729
    21 juin09:25

    Crédit à la consommation : quand peut-on l'envisager ? Jamais! Pour en savoir plus: https://gerer-ses-finances-pour-changer-sa-vie.fr/


Annonces immobilières