Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Crédit à la consommation : pourquoi souscrire ? Quels sont les pièges à éviter ?
information fournie par Café de la Bourse08/06/2022 à 09:14

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Selon l'ASF (Association française des Sociétés Financières), le marché français du crédit à la consommation, après un bond de 25 % au premier semestre 2021, est revenu en cette année 2022 à son niveau d'avant-crise. Il faut dire que les Français sont les champions européens du crédit conso et accumulent les crédits. Ainsi, 84 % des emprunteurs français ont déjà contracté 3 crédits ou plus au cours de leur vie. Il convient donc d'accompagner les Français dans cette pratique pour les aider à souscrire un crédit à la consommation à bon escient, en étant attentif à différents aspects qui permettront de bien choisir son crédit conso.

Les différents types de crédit conso

Les motifs de souscription d'un crédit à la consommation sont nombreux. Le crédit conso peut en effet permettre soit de s'équiper (voiture, électro-ménager, etc.), soit de financer des travaux d'aménagement et de rénovation, soit de réaliser un projet de vie (voyage, études, etc.), soit de répondre à une urgence financière. Retenez tout de même que pour les emprunteurs français, selon une étude réalisée fin 2021 par Younited et Mix Factory sur le crédit à la consommation, 76 % des emprunts concerne l'achat d'équipement. Le crédit conso en France est donc avant tout un moyen d'améliorer le confort et la qualité de vie.

Selon le type de dépense envisagée, vous pourrez vous tourner vers l'une des trois catégories de crédit conso existante. D'abord, le crédit affecté permet au souscripteur d'emprunter une certaine somme pour une dépense donnée, précisée au moment de la souscription. Il peut notamment s'agir d'un prêt pour acheter une voiture ou d'un prêt en vue de réaliser des travaux. Le prêt personnel permet lui d'emprunter des sommes sans avoir à fournir aucune justification concernant la nature de la dépense. Dans ce cas, le souscripteur du crédit est libre de dépenser les sommes prêtées comme il le souhaite. Enfin, le crédit renouvelable ou crédit revolving, en perte de vitesse, permet lui aussi à son souscripteur d'utiliser les sous prêtés comme il l'entend, mais il permet aussi de reporter des mensualités. De plus, au fur et à mesure que vous remboursez, le montant disponible à l'utilisation se reconstitue. Il s'agit cependant du type de crédit le plus onéreux.

Les modalités du crédit conso

Avant de souscrire un crédit à la consommation, il est donc indispensable de connaître les différents types de crédit à la consommation que vous pouvez envisager en fonction de ce à quoi les sommes empruntées serviront, mais aussi de déterminer avec précision combien vous souhaitez emprunter, et sur combien de temps. Si le plus souvent, toujours selon la même étude, le montant des prêts varie entre 3 000€ et 20 000€, les sommes pouvant être empruntées avec un crédit à la consommation sont comprises entre 200€ et 75 000€. La durée est supérieure à 3 mois et ne doit pas excéder 7 ans pour le prêt personnel et le crédit affecté. Dans le cas du crédit renouvelable, la durée ne peut excéder 36 mois si le montant total du crédit est inférieur ou égal à 3 000 € et 60 mois si le montant total du crédit est supérieur à 3 000 €.

Votre profil d'emprunteur pourra jouer sur l'acceptation du dossier. Toujours selon l'étude Younited Mix Factory de décembre 2021 sur les crédits à la consommation, les profils de 40 à 60 ans sont sur-représentés. Les emprunteurs, dans 3 cas sur 4, jouissent d'une situation stable dans leur vie personnelle et professionnelle.

Lire aussi: 5 signes qui montrent que vous devriez passer à la banque en ligne

Les conseils pour souscrire le bon crédit

Généralement, les emprunteurs, au moment de choisir leur crédit, se focalisent sur trois critères : le coût du crédit, la rapidité de la réponse et la simplicité de la procédure.

Si les deux derniers critères semblent relativement simples à juger, attention à bien évaluer le coût du crédit. Il conviendra en effet de comparer les offres en se référant au TAEG (taux annuel effectif global) qui prend en compte tous les frais obligatoires et pas seulement en regardant les différents taux d'intérêt proposés. De plus, si vous envisagez de prendre une assurance, prenez bien en compte cet élément dans votre comparaison des différentes offres de crédit à la consommation que vous étudierez.

En conclusion, rappelons que le meilleur crédit conso, c'est celui que l'on ne souscrit pas. Il est toujours plus intéressant financièrement d'épargner pour financer un projet que de recourir à un crédit conso. Il est donc recommandé de toujours l'éviter quand cela est possible.

0 commentaire

Annonces immobilières