Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Contrat collectif ou individuel : qu’est-ce que ça change pour votre assurance emprunteur ?
information fournie par Boursorama21/04/2022 à 05:00

Vous pouvez souscrire votre assurance emprunteur en passant par un contrat collectif ou individuel (Crédits photo : Adobe Stock -  )

Vous pouvez souscrire votre assurance emprunteur en passant par un contrat collectif ou individuel (Crédits photo : Adobe Stock - )

Lorsque vous contractez un crédit immobilier, l'établissement prêteur exige presque systématiquement qu'il soit adossé à une assurance emprunteur. Celle-ci viendra prendre le relais dans le remboursement de vos traites en cas de défaillance, due par exemple à un décès ou à une invalidité, en fonction des conditions prévues au contrat. Mais savez-vous faire la différence entre une assurance emprunteur collective et une assurance emprunteur individuelle ? Comment choisir le contrat qui vous convient le mieux ? Explications.

C'est quoi, un contrat groupe ?

Lorsque vous souscrivez une Assurance des Emprunteurs (ADE), vous avez le choix entre deux types de protection : le contrat groupe ou le contrat individuel. Pour faire simple, retenez que le contrat groupe est celui qui vous est proposé par la banque en même temps qu'elle accepte votre demande de prêt immobilier.

Pour vous faire une proposition de couverture assurancielle et de tarif, le contrat groupe tient bien sûr compte du montant et de la durée de votre prêt immobilier. Il tient également compte de ce que l'on appelle votre «profil risque», c'est-à-dire d'un certain nombre de critères comme l'âge, l'état de santé, les antécédents médicaux, les mauvaises habitudes comme le tabagisme, qui permette à la banque d'évaluer concrètement le niveau du risque qu'elle prend en acceptant de vous prêter cet argent.

La spécificité du contrat groupe d'une assurance emprunteur tient en ce que le risque est mutualisé entre l'ensemble des emprunteurs qui souscrivent ou ont déjà souscrit cette couverture. Notez qu'en cas de problème de santé spécifique, comme du diabète par exemple, l'assuré peut se voir appliquer une surprime (il paiera plus cher pour être couvert quand même pour son diabète ou une clause d'exclusion) : il est assuré pour les autres risques mais pas pour les conséquences de santé qui seraient liées à son diabète.

Contrat groupe : avantages et inconvénients

Comme nous l'avons vu précédemment, avec un contrat groupe, le risque de défaillance d'un emprunteur en fonction de son profil est mutualisé avec l'ensemble des autres souscripteurs. L'avantage est que le risque étant partagé entre tous, les tarifs appliqués sont aussi lissés entre tous, ce qui permet plus d'égalité.

De plus, la tarification est déterminée une fois pour toute au moment de votre souscription et reste fixe jusqu'au remboursement intégral du crédit, que vous empruntiez sur 15, 20 ou 25 ans. Et cela quelle que soit l'évolution de votre état de santé au cours de ces années, bien que vous restiez tenu de notifier à votre assureur tout changement majeur dans votre profil.

En revanche, les garanties et les tarifs d'un contrat groupe étant standardisés pour pouvoir s'adapter au plus grand nombre, si vous avez des besoins de couverture spécifique, vous pouvez vous retrouver avec un contrat comportant des types ou des niveaux de garanties qui ne vous correspondent pas.

C'est quoi un contrat d'assurance individuel ?

Vous souscrivez un contrat individuel lorsque vous décidez de faire jouer votre droit à la délégation d'assurance emprunteur , en souscrivant auprès d'une compagnie différente de celle qui vous accorde votre crédit immobilier.

Là où le contrat était standardisé et les risques mutualisés pour le contrat collectif, le contrat individuel se bâtit en ne tenant compte que de vous : votre montant de crédit, sa durée, votre âge, votre état de santé, votre profil risque, etc.

Contrairement au contrat groupe, le contrat individuel ne repose que sur votre propre risque : âge, état de santé, etc. Vous choisissez en fonction de vos besoins les types et montants de garanties que vous voulez inclure dans votre contrat pour construire une couverture entièrement personnalisée. Pour être accepté par l'établissement qui vous accorde le prêt immobilier, votre contrat individuel d'assurance emprunteur devra correspondre à un certain nombre de critères, listés dans un document appelé la Fiche Standardisée d'Information (FSI).

Contrat individuel : avantages et inconvénients

Qui dit contrat individuel dit aussi tarif personnalisé. Le risque n'étant plus mutualisé, vous pouvez obtenir des tarifs parfois avantageux si vous présentez un profil risque modéré, si vous êtes jeune et en bonne santé notamment. L'autre avantage du contrat individuel est de pouvoir choisir, en plus des critères minimums imposés par la FSI, librement des garanties complémentaires et des niveaux de garanties qui vous permettent de vous bâtir une couverture d'assurance emprunteur complète et adaptée.

En revanche, si vous présentez un risque particulier, la compagnie pourra vous faire une proposition de contrat individuel comprenant une surprime ou une clause d'exclusion, ce qui peut rendre la délégation d'assurance moins intéressante.

Stéphanne Coignard (redaction@boursorama.fr)

0 commentaire

Annonces immobilières