1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Compte courant: cet argent qui ne vous rapporte rien
Le Particulier11/02/2019 à 10:13

cunaplus/Shutterstock / cunaplus

Comme de nombreux Français, vous n'êtes jamais à découvert : vous veillez à conserver un solde positif à chaque instant afin d'être en mesure de faire face aux imprévus. Pour autant, il convient de ne pas laisser trop d'argent dormir sur votre compte en banque. En effet, cet immobilisme a un coût.

L'encours des dépôts à vue atteint un record

Depuis 2013, l'encours des comptes courants des ménages a augmenté de +50 % pour atteindre 390 milliards €, selon l'étude de la banque BPCE publiée en décembre 2018. En moyenne, les dépôts à vue des ménages français s'élèvent à 14.000 €. A titre de comparaison, les sommes placées sur les livrets réglementés (Livret A, Livret de développement Durable et Solidaire) n'ont progressé que de + 4 % à 512 milliards € sur la même période. Ainsi, l'épargne des Français vient abonder en majorité les comptes courants.

L'épargne ne rapporte plus assez

Cet argent dormant sur les comptes courants permet d'éviter les découverts (chèrement facturés par les établissements bancaires) et de faire face à des dépenses imprévues, sans avoir à réaliser de virement entre ses différents comptes. Il est donc question à la fois de prudence et de facilité. Toutefois, cela n'est pas la seule explication.

Depuis que la Banque centrale européenne (BCE) a abaissé les taux d'intérêt à zéro dans le but de dynamiser l'investissement des entreprises, le rendement des produits d'épargne est au plancher. Ainsi, les ménages se détournent de l'épargne, faute de rémunération considérée comme significative.

A savoir

Cet engouement pour les dépôts à vue est un phénomène européen: la même augmentation des encours est visible partout sur le Vieux Continent.

Le regain d'inflation change la donne

Lorsque l'inflation avoisinait le zéro, l'éviction monétaire liée à la hausse des prix restait limitée, voire nulle: conserver des liquidités sur un compte courant ne coûtait rien. Alors que l'inflation semble installée au-dessus des + 1,5 % l'an (elle est ressortie à + 1,6 % en 2018), la donne n'est plus la même: ainsi, le pouvoir d'achat de 10.000 € laissés sur un compte courant se réduit de 160 € par an, mécaniquement. Cela devient donc coûteux de rester statique.

Le phénomène d'éviction monétaire ne doit pas être pris à la légère. Il est de votre ressort d'agir en conséquence et ainsi de limiter le montant de votre épargne non-rémunérée. Sans prendre le moindre risque, vous pouvez abonder votre Livret A (plafond de 22.950 €) ou votre Livret de Développement Durable et Solidaire (plafond de 12.000 €). Pour reprendre notre exemple, la rémunération annuelle de 10.000 € placés sur un Livret A à 0,75 % vous rapporte 75 € par an. Compte tenu de l'éviction monétaire, le coût de votre épargne est ramené de 160 € (compte courant) à 85 € (Livret A).

A savoir

Pour gagner de l'argent en épargnant sans risque, le taux de rémunération du Livret A doit être supérieur à celui de l'inflation. Ce n'est pas le cas actuellement.

Livret A: pas de coup de pouce à attendre

Le chantier de la rémunération du Livret A restera fermé. Et ce en dépit du regain d'inflation observé depuis plusieurs mois. Le taux de rémunération de ce livret défiscalisé va demeurer à 0,75 % jusqu'au début de l'année 2020. Telle est la position du gouvernement, en réponse à la demande formulée par l'association de consommateurs CLCV.

De nombreux Français laissent dormir de l'argent sur leur compte courant car l'épargne sans risque ne rapporte presque rien. Compte tenu de l'inflation actuelle, cet immobilisme a un coût significatif. Les Livret A et LDDS ne doivent plus être négligés.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    11 février10:59

    C'est plombé depuis 4 ans Air liquide

    Signaler un abus

  • yannd83
    09 février08:56

    moi j'ai de l'air liquide, ça rapporte pépère 10% par an depuis 20 ans au moins

    Signaler un abus

  • pmondet
    08 février13:34

    Et bien tant mieux , l'argent liquide reste et doit rester. Au moins il n'y a pas de perte de capital contrairement les assurances vie, l'épargne, etc..... L'état nous prend encore pour des perdreaux de l'année. Ils n'ont rien compris et ils s'étonnent que les fortunés se tirent.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer