Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Comment s’assurer contre le risque de dépendance ou de perte d’autonomie ?
information fournie par Mingzi05/08/2022 à 16:30

(Crédits photo: 123 RF)

(Crédits photo: 123 RF)

Selon l'Insee,en France 2,5 millions de seniors sont en perte d'autonomie. Ils pourraient être 4 millions en 2050. Cette perte d'autonomie entraîne des dépenses que les revenus et aides d'État ne permettent pas toujours de couvrir. L'assurance dépendance permet de se protéger contre le risque dépendance et d'anticiper ses conséquences financières.

Qu'est-ce que la dépendance ?

La dépendance correspond à la situation des personnes se retrouvant dans l'impossibilité d'accomplir seules des actes de la vie quotidienne, plus particulièrement en raison de la perte d'autonomie physique, psychique ou intellectuelle liée au grand âge (ce qui différencie la dépendance du handicap).

Selon l'Insee, on compte en France 2,5 millions de seniors en perte d'autonomie, soit 15,3% des 60 ans ou plus et il ils pourraient être 4 millions en 2050.

Cette dépendance, selon sa gravité, entraîne des dépenses parfois très lourdes (aménagement du domicile, embauche d'une aide à domicile, hébergement en résidence médicalisée…). Les revenus des retraités et les aides de l'État s'avèrent souvent insuffisants pour y faire face.

L'assurance dépendance permet de se protéger contre le risque de perte d'autonomie et d'anticiper ses conséquences financières. Elle consiste à couvrir les frais de services à la personne, de soins ou même d'hébergement en maison de retraite en cas de dépendance, et prévoit le versement d'un capital ou d'une rente viagère.

L'allocation personnalisée d'autonomie

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une aide de l'État. Il s'agit d'une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans ou plus en perte d'autonomie. Son montant est fixé en fonction du degré de dépendance et ou de perte d'autonomie de la personne âgée. Le montant de l'APA est variable selon les ressources du bénéficiaire et est assorti d 'un reste à charge .

Cette allocation aide à financer les prestations pour maintenir la personne âgée dépendante à domicile. L'APA permet par exemple de financer les travaux d'aménagement du domicile ou encore le portage de repas. Au 1er janvier 2022, les montants maximaux des aides varient de 705,13 euros par mois 1.807,89 euros par mois, selon les niveaux de ressources.

L'assurance dépendance

Les revenus du retraités et l'APA peuvent s'avérer insuffisants pour faire face à l'ensemble des dépenses liées à la perte d'autonomie. C'est pourquoi les assureurs proposent des contrats de prévoyance individuels visant à financer les dépenses non couvertes.

Avec un contrat de prévoyance, si l'assuré devient dépendant, il perçoit la prestation prévue au contrat, sous forme de rente mensuelle ou de capital. Les contrats de dépendance proposent la plupart du temps des services complémentaires (trouver un établissement adapté, mettre en place des services d'aide à domicile, proposer un soutien psychologique …).

En contrepartie, l'assuré verse des cotisations régulièrement. Le montant de la cotisation dépend notamment de son âge au moment de la souscription. Plus il souscrit tard, plus le risque de dépendance est important et plus la cotisation est élevée. Les assureurs permettent généralement de souscrire dès 40 ans. Après 75 ans, il n'est généralement plus possible de souscrire. Le montant de la cotisation dépend également du niveau de rente choisi et de l'étendue de la couverture (dépendance totale ou partielle). En outre, des surprimes peuvent être appliquées selon l'état de santé de l'assuré : l'assureur se fonde pour cela sur les informations relatives à l'état de santé réunies par le médecin conseil (questionnaire médical, examen médical).

Si l'assuré conserve son autonomie jusqu'à son décès, les cotisations versées sont perdues, elles n'entrent pas dans le cadre de la succession mais sont conservées par l'assureur.

Pour bénéficier des prestations fournies dans le cadre de l'assurance dépendance, il faut avoir été reconnu dépendant. Selon les contrats, l'état de dépendance peut être soit déterminé par le médecin traitant, soit par le médecin désigné par la compagnie d'assurance.

NDR: article corrigé et mis à jour le 05/08/22 à 16h30

0 commentaire

Annonces immobilières