Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Réparer au lieu de racheter à neuf son électroménager: un bon plan facilité par l’État
information fournie par Le Particulier pour Conso09/01/2023 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Instauré le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité s’étend à 4 nouvelles familles de produits. ( crédit photo : Getty Images )

Instauré le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité s’étend à 4 nouvelles familles de produits. ( crédit photo : Getty Images )

L’indice de réparabilité compte 4 nouvelles références depuis la fin de l’année 2022. Pour inciter encore plus les consommateurs à se tourner vers des objets réparables, le gouvernement met en place un bonus réparation permettant le remboursement d’une partie des frais de dépannage.

L’indice de réparabilité

Réparer plutôt que jeter. C’est l’objectif de l’indice de réparabilité fixé sur plusieurs produits depuis le 1er janvier 2021. Ces objets entrent dans la grande famille des appareils électroniques (smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs, tondeuses à gazon, lave-linge hublot). Depuis le mois de novembre 2022, les aspirateurs (qu’ils soient filaires, non filaires ou robots), les lave-vaisselle, les lave-linge “top” (à chargement par le haut) et les nettoyeurs à haute pression possèdent eux aussi un indice de réparabilité. Ce dernier prend la forme d’une note qui s’échelonne de 1 à 10. Elle tient compte de la facilité de démontage, de la disponibilité de la documentation technique et des pièces détachées, ainsi que de leurs prix rapportés à celui du produit. Plus le score est élevé, plus l’objet est facile à réparer.

Réparer pour faire des économies

Côté prix, les avantages sont multiples pour les particuliers. En faisant réparer régulièrement leurs objets, les consommateurs évitent des dépenses nouvelles. Si le produit est sous garantie, la réparation est gratuite. Dans le cas contraire, plus l’indice de réparabilité est élevé, plus la réparation est rapide et bon marché. Les prix moyens à l’heure varient de 40 à 80 euros , en fonction de l’artisan. Pour inciter les consommateurs à se tourner vers ces articles, l’État met en place depuis le 15 décembre 2022 un bonus réparation. Si l’objet tombé en panne est réparé par un professionnel ayant le label QualiRépar, le consommateur se voit verser un bonus de 10 euros pour une machine à café ou un grille-pain, de 15 euros pour une perceuse, de 25 euros pour un lave-linge, de 30 euros pour un téléviseur et de 45 euros pour un ordinateur portable, à faire valoir sur le devis.

Restaurer soi-même ses objets

Les consommateurs bricoleurs ont également tout intérêt à se tourner vers des objets à fort indice de réparabilité pour pouvoir redonner une seconde vie à leurs équipements par eux-mêmes ou à l’aide de tutoriels sur YouTube. Soit à l’aide de leurs propres outils, soit en se rendant dans un atelier participatif comme celui de la Recyclerie dans le 18e arrondissement de Paris ou encore de la Cité Fertile à Pantin (93). Là, ils y trouveront du matériel mais également de l’aide d’autres experts de la réparation.

Fablabs vs repair-cafés: quelles différences?

Pour faire réparer ses objets, plutôt fablabs ou repair-cafés? La question a son importance, les deux termes n’étant pas synonymes. Les fablabs sont des ateliers participatifs dédiés au high-tech et qui se concentrent sur la fabrication de nouveaux objets. Si le lieu est ouvert à tous, il sert essentiellement à la réalisation d’un projet et se dote d’outils de construction très sophistiqués comme des imprimantes 3D, des outils de découpe laser, de gravure ou de couture numérique. Le repair-café est lui consacré exclusivement à la réparation. On en dénombre une centaine sur tout le territoire. On y trouve des professionnels, mais aussi des bénévoles ou des férus de bricolage.

À lire aussi:

Comment réduire votre facture de gaz/électricité pendant l’hiver?

Faites vos courses en ligne pour faire des économies

3 accessoires malins pour vous aider à faire des économies d’énergie

Restos solidaires, écoles hôtelières… 4 astuces pour réduire son addition au restaurant