Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Voyage en solo, une nouvelle tendance
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag29/07/2021 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

L’envie de découvrir le monde en solitaire séduit de plus en plus de voyageurs crédit photo : Shutterstock

L’envie de découvrir le monde en solitaire séduit de plus en plus de voyageurs crédit photo : Shutterstock

De plus en plus plébiscitée par les voyageurs, l’aventure en solo un sac sur le dos est synonyme d’indépendance et d’immersion encore plus forte dans la culture du pays visité. Cette manière de voyager séduit de plus en plus les femmes, mais présente certains désavantages notamment en matière de coût. Retour sur ce phénomène de société.

Le voyage solo gagne du terrain

Découvrir le monde armé uniquement de son sac à dos. C’est une tendance montante comme l’indique dès 2018 l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Quelques chiffres viennent étayer cette information. Le site tourdumondiste.com indique que 37% des backpackers et backpackeuses voyagent en solitaire. En 2019, 33% des réservations effectuées sur le site Lastminute étaient réalisées par des vacanciers solitaires. Sur Google, 14% des requêtes en France regroupent les termes «voyager seul». Ce chiffre atteint les 24% en Grande-Bretagne et les 40% aux États-Unis. Les avantages mis en avant par les internautes sont nombreux: soif de liberté, possibilité de décider de tout, tout seul, sans concertation avec les autres, absence de pression ou de contraintes.

Les voyageuses sur le devant de la scène

Les voyageurs en solitaire sont d’ailleurs de plus en plus des voyageuses. Blog, groupe Facebook et autres ouvrages sur comment et où voyager en solo lorsque l’on est une femme est plébiscité ces dernières années. On peut ainsi citer les groupes Facebook Voyager au féminin en sac à dos de Jenny Diab (88.700 membres) ou We are backpackeuses! (139.050 membres).

L’idée est d’échanger des bons conseils et des astuces, mais également de discuter d’autonomie et de liberté lorsque l’on est une femme et que l’on voyage seule dans telle ou telle région du monde. Car dans certains pays, les risques sont réels. Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 38% des femmes dans le monde ont été victimes d’agressions physiques et sexuelles sur l’année 2017. Sur ces 38%, on compte 41% de femmes agressées alors qu’elles voyageaient. Ces groupes et ces ouvrages visent ainsi à redonner du pouvoir et de la capacité d’agir aux voyageuses de part le monde. Une sorte d’empowerment au féminin de l’aventure. La plateforme La Voyageuse, par exemple, propose des hébergements 100% féminins dont la sécurité a été vérifiée au préalable.

Voyager en solo coûte plus cher

Autre point noir du voyage en solitaire: le coût. Comme l’a analysé dans une étude publiée en 2019 l’association UFC-Que Choisir, voyager seul coûterait 53% plus cher que voyager à deux. L’organisme a passé au crible les tarifs des 17 plus grands acteurs du tourisme en France et s’est intéressé uniquement aux séjours tout compris proposés par les clubs vacances. “S’il est compréhensible que l’occupation d’une même chambre soit facturée peu ou prou au même prix à une ou deux personnes (les coûts sont effectivement proches), comment ne pas s’insurger devant les surtarifications des prestations directement liées au nombre de voyageurs? Il en est ainsi du transport, des repas et boissons, ou des prestations d’animations ou de loisirs inclus dans le prix”, remarque l’association.

Ces applications pour faire des rencontres en voyage

Voyager seul, c’est aussi décider d’avoir de la compagnie quand on le souhaite. Si les rencontres à l’auberge de jeunesse ou au bar du coin sont toujours un bon moyen de se faire des amis, il existe aujourd’hui des applications qui facilitent les rencontres entre aventuriers. Backpackr, par exemple, permet de faire connaissance avant son départ avec des personnes qui partent pour la même destination que vous. Idéal pour faire des rencontres à un point précis de votre voyage. Nearify se focalise davantage sur les événements qui ont lieu dans les villes qu’il s’agisse d’une manifestation culturelle ou d’un cours à prendre à deux. Eatwith associe des voyageurs à des locaux pour savourer des plats typiques à deux quand Partywith vous trouve les meilleurs hôtes et voyageurs avec lesquels faire la fête jusqu’au petit matin. Et pour dormir gratuitement chez des personnes vivant sur place, rien de mieux que l’application couchsurfing.

À lire aussi:

Les plus beaux jardins d’Île-de-France

Béziers, le charme de l’Hérault

Que faire à Paris avec ses enfants cet été?