Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La platine vinyle est de retour
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag21/01/2020 à 19:30
Temps de lecture: 2 min

La platine vinyle est de retour (Crédits photo : Shutterstock)

La platine vinyle est de retour (Crédits photo : Shutterstock)

Le vinyle effectue un beau come-back depuis quelques années. Selon le Snep (Syndicat national de l'édition phonographique), en 2018 une vente physique sur cinq en musique est un vinyle. Les 33 et 45 tours attirent un public large et enthousiaste. Naturellement, les platines sont elles aussi dans l'ère du temps et reviennent en force. Tout cela au détriment du CD, le grand délaissé de cette dernière décennie.

Le vinyle séduit toujours plus les Français. Il s'en est vendu quatre millions en 2018, contre moins de un million il y a cinq ans. Une véritable résurrection pour ce format de disque, largement remplacé par le CD depuis la fin des années 1980.

Les amateurs de vinyles ont progressivement ressuscité leurs vieilles platines. Celles-ci ont retrouvé leur place dans les magasins comme dans les foyers. En 2018, 165.000 d'entre elles ont trouvé preneur en France. Selon l'institut d'étude de marché GfK, on enregistre une hausse des ventes de 19% par rapport à l'année précédente. Cela représente un chiffre d'affaires global de 24 millions d'euros !

Platine vinyle : des marques plus ou moins spécialistes

Côté marques, plusieurs entreprises se lancent ou se relancent dans l'aventure du disque vinyle. De grands groupes comme Sony et JVC connus du grand public se positionnent sur ce marché renaissant. Par ailleurs des marques plus spécialisées dans l'équipement audio-phonique, comme Rega, Audio Technica, Pro-Ject, Marantz, Auna, ou House of Marley, occupent le marché.

Les premiers prix démarrent autour de 70 euros environ, pour grimper jusqu'à 900 euros pour les modèles un peu plus perfectionnés. Le prix moyen d'une platine vinyle tourne autour de 200 euros. Les puristes dépenseront beaucoup plus avec des prix grand-public pouvant atteindre 1 500 euros. Le matériel est alors de très grande qualité.

Bien choisir sa platine vinyle dépend de votre budget, du type de musique écoutée et de vos envies. Certaines proposent, par exemple, une connexion USB, d'autres privilégient la qualité du son et des réglages plus complexes. Visuellement, les constructeurs misent sur la nostalgie des acquéreurs avec des designs souvent rétro.

Effet nostalgie et Vintage pour les nouvelles platines disques

La France n'est pas le seul pays à fondre pour les vinyles. Selon la RIAA (Recording Industry Association of America) les ventes de vinyles ont dépassé celles des CD, pour la première fois depuis 1986. Parmi les artistes les plus demandés on retrouve les grands standards internationaux : les Beatles, Pink Floyd, Led Zeppelin, Queen...  L'effet nostalgie attire largement les acheteurs sur ce marché bien spécifique.

Pour Pascal Bussy, directeur du Calif (association de labels et disquaires indépendants, à France Musique), le vinyle est devenu un segment de marché en croissance. Aucun des grands patrons de l'industrie du disque, surdoués du marketing et sortis des grandes écoles, n'avait prévu cette renaissance. C'est une sorte de pied de nez à l'histoire de l'industrie du disque. Un délicieux retour en arrière, alors que le streaming continue à s'imposer comme roi de l'écoute.