Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Jean-Claude Van Damme en 5 chiffres clés
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag30/09/2021 à 14:15
Temps de lecture: 2 min

Retour sur la vie et la carrière de Jean-Claude Van Damme crédit photo : ©️ Jean-Claude Van Damme, Photo by Renaud Corlouër

Retour sur la vie et la carrière de Jean-Claude Van Damme crédit photo : ©️ Jean-Claude Van Damme, Photo by Renaud Corlouër

On ne présente plus Jean-Claude Van Damme, alias JCVD, célèbre pour ses déclarations lunaires dans un franglais dont lui seul a le secret, sa maîtrise des arts martiaux, son grand écart légendaire et ses films chargés en testostérone. Retour sur la vie et la carrière du plus « aware » des acteurs belges en cinq chiffres clés.

60 ans

Jean-Claude Van Damme, de son vrai nom Jean-Claude Van Varenberg, est né le 18 octobre 1960 à Berchem-Sainte-Agathe en Belgique. Petit, il s’intéresse à la musique classique, à la peinture et fait cinq ans de ballet. Sous la pression parentale, il débute le karaté vers 10 ans et obtient sa ceinture noire. Il se tourne ensuite vers le bodybuilding pour développer sa musculature. Très vite, il rêve de tourner dans des films d’arts martiaux.

2.000 dollars

C’est la somme qu’il a en poche lorsqu’il arrive aux États-Unis en 1982 pour se lancer à la conquête d’Hollywood (sans parler un mot d’anglais). Il connaît plusieurs années difficiles et enchaîne les petits boulots: serveur, livreur de pizzas, videur de boîte de nuit ou chauffeur de limousine. Il rencontre Chuck Norris et fait quelques apparitions au cinéma (Monaco Fever, L’Arme absolue, Le Tigre rouge…)

1988: année de la consécration

1988 est l’année de la consécration pour Jean-Claude Van Damme. Il obtient son premier grand rôle dans Bloodsport, un film d’action tourné à Hong-Kong. Suivront Kickboxer (1989), Cyborg (1989), Full contact (1990) et Double impact (1991). En 1992, il joue dans sa première grosse production, Universal soldier, dont il partage l’affiche avec Dolph Lundgren. Le film rencontre un immense succès. Il enchaîne avec Chasse à l’homme de John Woo (1993), Timecop (1994), Street Fighter: L’ultime combat (1994) ou encore Mort subite (1995).

393

Surnommé «The Muscles from Brussels» («Les muscles de Bruxelles»), Jean-Claude Van Damme s’est imposé parmi les gros bras d’Hollywood. Spécialiste des arts martiaux, c’est une redoutable machine à tuer à l’écran. En 2015, le youtubeur Benjamin Combes s’est amusé à comptabiliser ses victimes dans une (longue) vidéo, pour arriver à un total de 393. Un score impressionnant, toutefois bien inférieur à celui de Sylvester Stallone ou Arnold Schwarzenegger, qui dépassent les 500 meurtres chacun. En 2012, ils font tous les trois partie du casting 5 étoiles d’Expendables 2: Unité spéciale, avec entre autres Jason Statham, Dolph Lundgren, Chuck Norris et Bruce Willis.

5 mariages

Côté vie privée, Jean-Claude Van Damme s’est marié 5 fois… mais il n’a eu que 4 femmes! Au début des années 1980, il épouse Maria Rodriguez. Le couple se sépare en 1984. Après un bref mariage avec Cynthia Derderian (1985-1986), il rencontre la bodybuildeuse Gladys Portugues. Ils se marient et ont deux enfants, Kristopher en 1987 et Bianca en 1990. Leur divorce est prononcé en 1993. L’année suivante, JCVD épouse Darcy LaPier, avec qui il aura un troisième enfant, Nicholas, en 1995. En 1999, il renoue avec Gladys Portugues et le couple se remarie la même année!

A lire aussi:

Jean-Claude Van Damme en 10 citations cultes

Oscars 2021: une édition pas comme les autres