Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Comment et pourquoi faire expertiser vos bijoux ?
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag06/06/2020 à 07:30
Temps de lecture: 2 min

Comment et pourquoi faire expertiser vos bijoux ? (Crédits photo : Shutterstock)

Comment et pourquoi faire expertiser vos bijoux ? (Crédits photo : Shutterstock)

L’expertise des bijoux est un passage incontournable qu’il ne faut pas prendre à la légère. Elle est nécessaire pour vendre, assurer ou partager sa joaillerie. Fin d’année 2019, une once d’or, soit 31 grammes, valait près de 1358 euros. Une petite fortune se cache peut-être dans votre tiroir. Comme pour la vente de tout autre objet précieux, il est préférable de s’adresser à un spécialiste.

L’expertise de bijoux : pour quoi faire ?

Le seul moyen de déterminer avec exactitude la valeur de vos biens est de les faire expertiser. L’expertise d’un bijou est réalisée, pour les plus récents, par un bijoutier ou un spécialiste en gemmologie. Il est également possible, pour les pièces les plus anciennes, de faire appel à un commissaire-priseur. Le professionnel tient compte des dimensions de l’objet, des métaux employés, de son poids et décrit, photo à l’appui, les caractéristiques prouvant la valeur de votre bague ou collier.

Ces données sont essentielles dans le cadre d’une vente, d’un partage en cas d’héritage ou pour faire assurer vos biens précieux. Une fois expertisé, vous obtiendrez la valeur d’usage de votre pièce, c’est-à-dire la valeur moyenne de l’objet. Les compagnies d’assurances prennent en compte cette valeur-là dans leur contrat d’assurance contre le vol. La valeur d’usage n’est pas celle à laquelle on vous rachètera votre bijou en cas de vente.

L’or 18 carats a le plus de valeur, suivi du 14 carats et du 9 carats. Le prix de vente de votre bijou dépend de la pureté de l’or qu’il présente. Le professionnel vérifie le poinçon apposé sur vos chaînes et bracelets en fonction de sa valeur: la tête d’aigle (18 carats), la coquille (14 carats) et le trèfle (9 carats).

Les diamants sont valorisés en fonction d’une côte internationale tenant compte là encore du poids en carat, de la couleur, la pureté, la taille, le poli, ou encore des proportions et la fluorescence du diamant.

Le prix d’une expertise de bijoux

La loi contraint les professionnels à afficher leurs tarifs. Malgré tout, il est bon de faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis. Ces derniers peuvent aller de 130 euros pour un bijou pavé de diamants sans pierre au centre et dont le prix supposé est supérieur à 2 000 euros et inférieur à 8 000 euros, à 480 euros pour une bague avec un rubis en son centre de moins de 10 000 euros. A cela s’ajoute, pour les diamants, un certificat d’authenticité inférieur à 100 euros la plupart du temps.

Si vous cherchez à vendre vos bijoux, tournez-vous plutôt vers les bijouteries. Outre la quantité de métaux précieux présents dans la pièce, elles prennent également en compte d’autres critères : style, portable ou pas, niveau d’usure, nom du joaillier pour les œuvres anciennes.

S’il s’agit d’un trésor (pièce d’or par exemple), vous pourrez gratuitement obtenir une estimation orale d’un commissaire-priseur en hôtel des ventes.

Vente de bijoux : quelle est la fiscalité ?

En cas de vente des objets précieux, des taxes y sont associées. Dans le cas des bijoux, un régime spécial s’applique. En dessous de 5 000 euros, vous ne payez rien. Au-delà, une taxe de 6,5 % s’applique sur le produit de votre vente.