Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comic Con Paris : l'édition 2019 passe la vitesse supérieure
Boursorama30/10/2019 à 12:39
Temps de lecture: 3 min

Comic Con Paris : l'édition 2019 passe la vitesse supérieure

Comic Con Paris : l'édition 2019 passe la vitesse supérieure

Ce week-end se tenait à Paris l'édition 2019 de la Comic Con, rassemblement incontournable de tous les fans de pop culture. Année après année, l'événement prend de l'ampleur et cette édition a apporté son lot d'évolutions bienvenues.

De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. La formule de l'oncle de Peter Parker a sans doute inspiré les organisateurs de la Comic Con édition 2019 qui se tenait à Paris du 25 au 27 octobre. La manifestation est chaque année le lieu de rencontre des fans de pop culture en général et de super héros en particulier. Bon enfant, le rassemblement a creusé son trou depuis 2009 et l'adoption du nom officiel de Comic Con. D'ailleurs l'édition 2019 a franchi un nouveau record de fréquentation avec près de 35.000 visiteurs, en hausse de 17% par rapport à 2018. Résultat, le Comic Con Paris parvient à attirer des têtes d'affiche de plus en plus prestigieuses.

Qu'on en juge cette année. Pour fêter dignement les 80 ans de Marvel, les organisateurs avaient convié un plateau particulièrement relevé avec notamment : Jim Starlin, scénariste et dessinateur à qui on doit notamment le personnage de Thanos, Roy Thomas (rédacteur en chef des éditions Marvel après Stan Lee) ou encore Chris Claremont, scénariste des X-Men pendant plus de vingt ans. Ceux qui ont découvert la culture comics avec le petit ou le grand écran n'ont pas été déçus non plus avec Karen Gillan, l'actrice interprétant Nebula dans les Gardiens de la Galaxie et Avengers ou encore Patrick Stewart (Star Trek, X-Men).

Jorge Jimenez, avant la séance de dédicace

Jorge Jimenez, avant la séance de dédicace

Les goodies manga figurent toujours en bonne place sur les stands des exposants

Les goodies manga figurent toujours en bonne place sur les stands des exposants

Jim Starlin en dédicace au stand Panini.

Jim Starlin en dédicace au stand Panini.

On respire mieux dans les travées

Une belle affiche donc mais une question se posait quand même : allait-on pouvoir vraiment en profiter ? La grande halle de la Villette avait eu bien du mal à contenir les 30.000 visiteurs de l'édition précédente, notamment le samedi. Il devenait difficile de se frayer un chemin dans les travées bondées, encadré par des Storm Troopers et des Harley Quinn.

Les organisateurs ont donc revu leur copie cette année et bien leur en a pris. La grande scène est désormais située dans un chapiteau de 1.300 places assises à l'extérieur et draine une partie du public selon les conférences. Résultat, 4.000 m2 gagnés dans la Grande Halle et malgré 30 exposants en plus (ils étaient 170 cette année), on respire franchement mieux. Malgré une température toujours aussi tropicale, on retrouve le plaisir de baguenauder entre les stands des exposants et les dessinateurs à l'oeuvre à l'étage, mention spéciale d'ailleurs aux auteurs super talentueux du Label 619 qui étaient présents toute la journée en dédicace. Même la pause déjeuner est un peu plus fluide mais il reste de la place pour ajouter des tables et des chaises...

Des conférences au top

Les conférences ont, elles tenu toutes leurs promesses. Il ne fallait surtout pas manquer celle de Roy Thomas, fringant octogénaire qui a écrit tout un pan de l'histoire de Marvel. L'écouter résumer avec malice et humour sa relation « d'amour-haine mais surtout d'amour » avec Stan Lee et apprendre la genèse exacte de certains personnages comme Vision était un régal. Passionnante aussi, la conférence consacrée aux 80 ans de Batman avec Lee Bermejo, Brian Azzarello, Milkel Janin et Alvaro Martinez. A la question d'un spectateur qui demandait si après toutes ces années d'aventure, il n'était pas temps de mettre un point final au personnage de Batman, Brian Azzarello , après une esquisse de réponse, a fermé le débat d'un tonitruant « non » déclenchant les applaudissements du public.

Un Trooper grandeur nature monte la garde sur un stand.

Un Trooper grandeur nature monte la garde sur un stand.

La salon de la mère de Will - de la série Stranger Things.

La salon de la mère de Will - de la série Stranger Things.

Un cosplay réussi, mélange de Venom et Wolverine.

Un cosplay réussi, mélange de Venom et Wolverine.

Gare à la combustion spontanée de carte bancaire

Pour le reste, on retrouve ce qui a fait le succès des éditions précédentes, les stands de comics, de goodies (attention au risque de combustion spontanée de la CB), de sucreries US (attention au risque d'explosion calorique) avec quelques nouveautés dont un stand de tatouages.

Au final, force est de constater qu'à part quelques petits détails pratiques encore perfectibles (il va encore falloir un peu bosser sur les sanitaires et les poubelles), 2019 est une édition très réussie de la Comic Con et on a hâte de savoir ce que la prochaine va réserver.

Les 5 super pouvoirs qu'on aurait aimé avoir à la Comic Con

  • ubiquité : pour pouvoir suivre plusieurs conférences intéressantes qui se chevauchaient ou se suivaient
  • super vessie : pour s'épargner les queues interminables et les toilettes peu ragoutants
  • froid : histoire de rafraîchir un peu l'atmosphère qui devient franchement étouffante en milieu d'après-midi
  • accélérer le temps : pour que la file dans les dédicaces avance un peu plus vite
  • infinite CB : pour repartir avec un peu plus à lire

Les Risques en Bourse

Fermer