Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Chevreuse, Milly-la-Forêt, Montfort-l’Amaury, 3 magnifiques villages au sud de Paris pour un dépaysement garanti
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag04/03/2022 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Découvrez 3 magnifiques villages au sud de Paris crédit photo : Getty images

Découvrez 3 magnifiques villages au sud de Paris crédit photo : Getty images

À quelques kilomètres au sud de Paris, partez à la découverte de trois villages pittoresques et dépaysants. À Chevreuse, offrez-vous une balade entre lavoirs anciens, sentiers fleuris et trésors architecturaux. À Milly-la–Forêt, partez sur les traces de grands artistes et à Montfort L’Amaury, plongez dans mille ans d’Histoire.

Chevreuse, un village au charme d’antan

Situé à la frontière entre les Yvelines et l’Essonne, le petit village de Chevreuse s’épanouit à 28 kilomètres au sud-ouest de Paris, tout au bout de la ligne B du RER. Traversé par l’Yvette, un sous-affluent de la Seine, le village est inclus dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

Forêts, vallées et vastes prairies traversées de rivières sont les paysages que vous pouvez découvrir à pied ou à vélo en parcourant les sentiers forestiers. Le village de Chevreuse offre une charmante promenade entre ponts fleuris et belles bâtisses en pierre. Longez le canal du centre-ville et découvrez les anciens lavoirs et les 22 petits ponts qui le jalonnent.

Sur les hauteurs, vous pouvez admirer le donjon du château de la Madeleine. Cette magnifique forteresse construite au XIe siècle offre un superbe panorama sur la vallée de l‘Yvette.

Milly-la-Forêt, la capitale des herbes aromatiques

Située dans l’Essonne à 52 kilomètres de la capitale et à proximité de la forêt de Fontainebleau, Milly-la-Forêt est une destination idéale pour une virée au vert. Jean Cocteau, Christian Dior ou Nicki de Saint-Phalle en avaient fait leur lieu de villégiature.

La maison que Jean Cocteau a acquise en 1947 à Milly-la-Forêt est labellisée «Maison des Illustres». Vous pouvez la visiter et découvrir son univers mystérieux et poétique. Jalonné par les douves du château de la Bonde, le jardin de la maison de Jean Cocteau offre une balade au cœur d‘une faune et d’une flore très riches. Des freesias au printemps, des rosiers en fleurs à l’été, des pommiers en septembre, la diversité de variétés est un vrai ravissement. Cet amour des plantes s’accorde bien avec la réputation de Milly-la-Forêt surnommée la capitale des herbes aromatiques.

Ici, on a toujours cultivé ce savoir-faire ancestral. Au Conservatoire National des Plantes, vous découvrirez dans un cadre idyllique les jardins botaniques et le musée consacré aux plantes.

Montfort-l’Amaury, du Moyen Âge au Boléro de Ravel

L’histoire de Montfort-l’Amaury commence dès le Haut Moyen Âge, quand le roi charge Robert le Pieux d’y construire une place forte pour assurer la défense de son domaine. Aujourd’hui encore, en visitant cette petite cité médiévale des Yvelines située à la lisière de la forêt de Rambouillet, c’est 1.000 ans d’Histoire qui s’offrent à vous.

Venez déambuler le long des rues pavées, observer les ruines du château médiéval des Comtes de Montfort, ou admirer la tour d’Anne de Bretagne. Mais l’histoire de Montfort-l’Amaury ne se limite pas à celle des rois et de leurs vassaux. En 1921, Maurice Ravel séduit par le calme et la beauté de l’endroit achète Le Belvédère. Cette maison qu’il transforme devient pendant seize années son refuge, lieu de création et de soirées entre amis. C’est ici-même qu’il a composé Le Boléro. Laissez-vous surprendre par ce lieu où résonne encore le souffle mélodique de ce grand compositeur. Vous ne pouvez que revenir enchanté par votre escapade dans ce village unique.

Au Nord de Paris, Gerberoy et ses maisons à colombages

À moins de deux heures de Paris , à Gerberoy, vous avez rendez-vous dans un des plus beaux villages de France célébré pour ses maisons où colombages et briques se côtoient dans un mélange plein de charme. Pourtant, pendant des siècles, ce charmant village situé entre les anciens royaumes de France et d’Angleterre connut toutes les misères. Il sera assiégé, détruit et pillé à de nombreuses reprises! Au XVIIe siècle, un incendie vient porter le coup de grâce à Gerberoy qui a bien failli ne jamais renaître. C’est un peintre, Henri le Sidaner, qui au début du XXe siècle ressuscite l’endroit. Devenu sa source d’inspiration, il s’installe dans ce village chéri. Il y crée des magnifiques jardins et y plante des roses. Il devient l’instigateur de la fête des roses qui, 90 ans après, est encore célébrée tous les ans au mois de juin. Grâce à Henri le Sidaner, Gerberoy est devenu «le village aux 1.000 rosiers» et les touristes y affluent pour se laisser charmer par ce lieu si particulier.

A lire aussi:

5 maisons de peintres pour rêver

Un week-end dépaysant à Strasbourg