Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Balance connectée, deux poids deux mesures?
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag19/05/2021 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

La balance connectée se transforme parfois en véritable coach. crédit photo : Shutterstock

La balance connectée se transforme parfois en véritable coach. crédit photo : Shutterstock

Une balance connectée permet de contrôler une douzaine de données comme le poids, l'indice IMC, l'âge métabolique, le taux de graisse dans le corps, la qualité musculaire ou la masse osseuse. Il vous suffit d'installer une application sur votre smartphone et d'y renseigner vos données. Gadget ou véritable avancée technologique ?

Les avantages de la balance connectée

Vous avez l'habitude de monter sur votre balance traditionnelle pour observer l'aiguille osciller avant de se stabiliser sur un poids approximatif, mais vous rêvez de plus de précisions et de données supplémentaires? La balance connectée est peut-être faite pour vous. Si vous avez une montre ou un bracelet connecté, vous avez certainement songé à sauter le pas et à investir dans ce matériel sophistiqué.

Les principaux avantages de la balance connectée résident dans le nombre d'informations qu'elle peut vous donner et garder en mémoire. Elle ne se contente pas de vous renseigner sur votre poids mais est censée vous donner un tas de données sur votre état général. Cela peut être important si vous cherchez à perdre du poids. Dans ce cas, faire baisser les chiffres de la balance n'est pas toujours significatif. L'important est de perdre de la graisse tout en gagnant de la masse musculaire. La balance connectée mesure ces deux éléments en envoyant un courant électrique dans votre corps. Celui-ci va analyser la fermeté de votre corps et en déduire le pourcentage de graisses et de muscle. Quant au calcul de l'IMC (Indice de Masse Corporelle), c'est un indice important à connaître, mais vous n'avez pas forcément besoin d'une balance pour cela. Il vous suffit de connaître votre poids et de vous référer à un tableau disponible sur Internet ou chez votre médecin.

Balance connectée: comment ça marche?

La balance connectée est reliée à votre smartphone ou à votre ordinateur via une application. Vos données sont donc enregistrées et vous pouvez suivre vos progrès et votre historique. Certaines balances connectées vous proposent même de vous coacher. Vous n'avez qu'à indiquer le poids de vos rêves et l'application se chargera de vous mitonner un programme adapté. Séances de sport, conseils diététiques et encouragements, votre balance devient alors votre meilleure amie. Cependant, certains professionnels remettent en doute la fiabilité de ces appareils les apparentant à de simples gadgets électroniques.

Par exemple, pour connaître le pourcentage exact de graisse dans un corps, il faut en principe utiliser une balance disposant de quatre capteurs (pour chaque pied et chaque main). Or, sur ces balances, il n'y a que deux capteurs. Le résultat que vous obtiendrez ne sera jamais aussi précis que celui que vous donnera un diététicien. Une balance traditionnelle et un mètre de couturier suffiraient donc à suivre votre évolution. Rien ne vaut le pantalon dans lequel on ne peut plus rentrer ou la robe devenue trop grande. Enfin, rien ne sert de focaliser sur son poids et en cas de problème sévère mieux vaut être coaché par un professionnel que par une machine.

Y a-t-il un risque avéré de piratage des données personnelles?

Quand il s'agit du numérique et de ses applications, le secret professionnel n'existe pas vraiment. Cela signifie que votre poids, votre «objectif minceur» et votre IMC peuvent être revendus à des sociétés dans une optique de ciblage publicitaire. Pire encore, vos données peuvent être exploitées par des organisations malveillantes.

En juillet dernier, l'entreprise américaine «Garmin» a été victime d'une cyberattaque. Son service de montres connectées, très utilisé par les sportifs afin d'enregistrer leurs performances, a dû être mis hors service. Le temps pour «Garmin» de verser une rançon pour récupérer la clé de décryptage de ses propres données. Il y a donc forcément eu des fuites des données gardées par l'entreprise.

A lire aussi:

Ces montres connectées pour vous aider à faire du sport

Ces objets connectés qui nous espionnent