Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Malgré son sacre au Havre, l'avenir d'Édouard Philippe en suspens
information fournie par Le Point29/06/2020 à 07:26

« Emmanuel Macron a été banquier d'affaires : il sait qu'il faut vendre au plus haut et acheter au plus bas ! Pour cette raison, je ne le vois pas garder Édouard Philippe », spécule un conseiller du pouvoir, malgré la très nette victoire du Premier ministre au Havre dimanche, au terme d'une soirée électorale douloureuse pour le parti présidentiel. Dans un paysage municipal sinistré pour la macronie, le chef du gouvernement est l'un des rares poids lourds à sauver l'honneur, avec un score canon inespéré de 58,8 % face au communiste Jean-Paul Lecoq, dont des partisans ont accueilli le résultat aux cris d'« Édouard, ta gueule, on n'en veut pas ! » dans le hall de l'hôtel de ville de la cité de Seine-Maritime.

Un sacre qui vient consacrer son petit état de grâce depuis le début de la crise sanitaire. « C'est une branlée extraordinaire pour LREM, mais elle était tellement annoncée qu'elle ne fait pas si mal. Philippe a gagné, François Bayrou est réélu à Pau, Gérald Darmanin l'a été dès le 15 mars à Tourcoing, ce n'est pas si mal », se rassure un « philippiste ». Dimanche soir, le président a d'ailleurs appelé son Premier ministre pour saluer sa « belle victoire ».

Lire aussi Les élections municipales accouchent d'un nouveau paysage politique

« Indéboulonnable »

Cette consécration électorale, qui lui confère la légitimité des urnes, le rend-elle

...

0 commentaire