Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les USA discutent d'un accord avec Meng Wanzhou (Huawei)
Reuters04/12/2020 à 06:56

LES USA DISCUTENT D'UN ACCORD AVEC MENG WANZHOU (HUAWEI)

LES USA DISCUTENT D'UN ACCORD AVEC MENG WANZHOU (HUAWEI)

NEW YORK/WASHINGTON (Reuters) - Le département américain de la Justice discute avec Meng Wanzhou d'un accord qui permettrait à la directrice financière de l'équipementier télécoms chinois Huawei de retourner en Chine en échange d'aveux, a déclaré jeudi une personne proche du dossier.

Les négociations entre les avocats de Meng Wanzhou, qui se trouve au Canada depuis son arrestation à l'aéroport de Vancouver en décembre 2018, et le département américain de la Justice ont repris après l'élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis, a indiqué cette source.

On ne connaît pas dans l'immédiat les contours que pourrait revêtir un éventuel accord.

Selon le Wall Street Journal, qui a rapporté en premier lieu l'information, les avocats de Meng Wanzhou et des représentants du département de la Justice ont discuté de la possibilité de conclure un "accord de poursuites suspendues".

Dans le cadre d'un tel accord, Meng Wanzhou serait contrainte de reconnaître une partie des accusations la visant, et les procureurs accepteraient alors de reporter puis d'abandonner les poursuites si elle coopère avec eux.

La source a déclaré toutefois que Meng Wanzhou, qui estime n'avoir commis aucune malversation, est réticente à l'idée d'admettre des faits qu'elle considère erronés. Elle est accusée d'avoir violé les sanctions américaines contre l'Iran.

L'accord ne semble pas faire partie d'échanges plus larges avec Huawei, a ajouté la source.

Un porte-parole du département américain de la Justice a décliné une demande de commentaire.

Aucune réaction n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès de Huawei, ni auprès du ministère canadien des Affaires étrangères.

(Karen Freifeld à New York et David Shepardson à Washington, avec Bhargav Acharya à Bangalore; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer