Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le projet d'accord du "Ségur de la Santé" validé par une majorité de syndicats
Reuters10/07/2020 à 21:25

LE PROJET D'ACCORD DU "SÉGUR DE LA SANTÉ" VALIDÉ PAR UNE MAJORITÉ DE SYNDICATS

PARIS (Reuters) - La CFDT, FO et l'Unsa Santé ont approuvé le projet d'accord à 7,5 milliards d'euros du "Ségur de la Santé", validant ainsi une augmentation mensuelle de 180 euros pour le personnel hospitalier non soignant et des engagements en matière d'embauches.

"Un accord majoritaire pour le Ségur grâce à la signature de l'UNSA santé Sociaux au profit des agents et des salariés de la santé", a annoncé vendredi soir sur Twitter Laurent Escure, le secrétaire général de l'Unsa. "Tout n'est pas réglé mais c'est une reconnaissance de l'engagement des soignants !"

La vaste concertation du Ségur de la Santé avait été lancée le 25 mai dans la foulée de la crise sanitaire du coronavirus, notamment pour revaloriser les salaires du personnel hospitalier. Un protocole d'accord a été trouvé dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Oui, on s'engage là-dessus parce que cet accord, c'est un gain salarial", avait annoncé dans la matinée sur France Info Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT. "Il y a des moments où il faut conclure, c'est le moment de conclure", avait-il ajouté, évoquant un compromis très positif pour les personnels de l'hôpital public.

Force ouvrière a également indiqué, après consultation de sa base, avoir reçu un "mandat clair" pour valider ce protocole d'accord.

"Néanmoins, ajoute la centrale dans un communiqué, ce protocole de revalorisation n'est qu'une étape et ne serait être le solde de tout compte."

FO estime ainsi que sur les conditions de travail, le financement des hôpitaux et l'investissement, l'issue de cette consultation n'est pas encore à la hauteur de ses attentes.

L'accord validé vendredi soir prévoit que la revalorisation de 180 euros des salaires mensuels du personnel non médecin de se fera en deux temps: en septembre prochain puis en mars prochain.

Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé mardi soir qu'il ajouterait un peu plus d'un milliard d'euros à l'enveloppe destinée au personnel hospitalier paramédicaux, c'est-à-dire le personnel administratif, les infirmiers et les aides-soignants, la faisant passer ainsi de 6,4 à 7,5 milliards d'euros.

(Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer