Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La Turquie en proie à des incendies, trois morts
information fournie par Reuters29/07/2021 à 17:28

LA TURQUIE EN PROIE À DES INCENDIES, TROIS MORTS

LA TURQUIE EN PROIE À DES INCENDIES, TROIS MORTS

par Mert Ozkan

MANAVGAT, Turquie (Reuters) - Trois personnes sont décédées jeudi dans un feu de forêt dans le sud de la Turquie, région frappée depuis deux jours par plusieurs incendies pour lesquels les autorités soupçonnent une origine criminelle, rapportent le ministre de l'Agriculture et l'agence de gestion des catastrophes et situations d'urgence.

A Manavgat, à 75 km à l'est de la station balnéaire d'Antalya, des dizaines de villages, ainsi que des hôtels, ont dû être évacués face à la violence du sinistre que les pompiers tentent de circonscrire sur le terrain et avec l'appui d'hélicoptères. Un hôpital a été également été vidé de ses occupants.

Le corps d'un homme de 82 ans a été découvert lors de l'évacuation de Kepezbeleni, à 16 km au nord-est de Manavgat, et deux personnes ont été retrouvées mortes à Degirmenli, à 20 km à l'est de Manavgat, a précisé le ministre de l'Agriculture Bekir Pakdemirli.

Les autorités ont recensé cette semaine une soixantaine de feux dans 17 provinces des côtes méditerranéenne et égéenne de la Turquie, alimentés par une forte chaleur et des vents violents. La présidence turque a toutefois évoqué des "attaques".

Trente-six d'entre eux ont été éteints mais 17 étaient toujours en cours, selon l'agence AFAD.

Outre Manavgat, 18 villages et districts ont été évacués à Antalya, 16 dans les provinces voisines d'Adana et Mersin, a indiqué le ministre de l'Agriculture. Sont également touchées les provinces d'Osmaniye, Kayseri, Kocaeli, Adana, Mersin et Kutahya.

Au total, 4.000 pompiers sont à pied d'oeuvre avec 35 avions et 457 véhicules.

Le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a précisé que des enquêtes avaient été ouvertes pour déterminer la cause des feux, dont la coïncidence interroge.

"Les responsables des attaques contre nos forêts et notre environnement seront poursuivis", a-t-il dit sur Twitter.

(Reportage Mert Ozkan, avec la contribution de Yesim Dikmen et Ezgi Erkoyun à Istanbul, Tuvan Gumrukcu à Ankara; rédigé par Tuvan Gumrukcu;version française Sophie Louet, édité par Nicolas Delame)

0 commentaire