Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Fed peut et fera encore plus, dit Clarida
Reuters07/07/2020 à 23:19

LA FED PEUT ET FERA ENCORE PLUS, DIT CLARIDA

(Reuters) - Face à la recrudescence des cas de coronavirus aux Etats-Unis qui menace la reprise économique américaine, le vice-président de la Réserve fédérale Richard Clarida a assuré mardi que la banque centrale américaine n'allait pas rester inactive, même si un retour en récession n'était pas le scénario de base.

"Nous avons mis en place beaucoup de mesures d'adaptation ; il y a plus que nous pouvons faire, il y a plus que nous allons faire", a-t-il déclaré à CNN International.

Si les signes d'un rebond économique en mai et juin sont "extrêmement bienvenus", la Fed suit de près l'évolution de l'épidémie de coronavirus car elle déterminera la trajectoire de l'économie, a ajouté Richard Clarida.

Il n'y a "aucune limite" sur le nombre d'obligations que la banque centrale américaine peut acheter, a-t-il dit, ajoutant que la Fed pourrait maintenir ses mesures de soutien aux prêts aussi longtemps que nécessaire.

(Ann Saphir, Blandine Hénault pour la version française)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer