Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'économie américaine en récession depuis février, selon le NBER
Reuters08/06/2020 à 20:11

L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE EN RÉCESSION DEPUIS FÉVRIER, SELON LE NBER

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a achevé en février la plus longue phase d'expansion de son histoire pour entrer dans une récession provoquée par les retombées de l'épidémie de coronavirus, montre une étude publiée lundi par le Bureau national des études économiques (NBER).

Composé d'universitaires, son comité de datation des cycles économiques est connu pour prendre son temps avant d'arrêter la date du début ou de la fin d'une récession. Il a pourtant dit dès lundi avoir "conclu que l'ampleur inédite du déclin de l'emploi et de la production et l'extension de ce déclin à l'ensemble de l'économie permettaient de qualifier cette période de récession, même si elle s'avérait plus brève que les précédentes."

Si cette prise de position était attendue, c'est la rapidité à laquelle s'est prononcé le NBER qui surprend les observateurs. Le comité de datation avait attendu fin 2008 pour signaler la récession alors que l'économie montrait des signes de détérioration depuis la fin 2007.

Cette fois, l'ampleur et la rapidité de l'effondrement économique laissait planer peu de doute.

"En décidant de qualifier ou non une phase de récession, le comité évalue l'ampleur de la contraction, sa durée et s'interroge sur sa propagation à l'économie. (...) Le comité considère que la pandémie et la réaction des autorités de santé publique ont provoqué un retournement dont les caractéristiques et la dynamique sont différentes des récessions différentes", a dit le comité dans un communiqué.

Le produit intérieur brut américain a chuté de 4,8% en taux annualisé au cours des trois premiers mois de l'année. Les chiffres de la période avril-juin devraient quant à eux témoigner d'un effondrement qui pourrait avoisiner les 20%, voire davantage.

(Dan Burns; version française Nicolas Delame)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer