Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

À Paris, lamission kamikaze d'Agnès Buzyn
information fournie par Le Point28/05/2020 à 07:11

Silencieuse et indécise durant le confinement, Agnès Buzyn a enfin annoncé mardi à ses troupes qu'elle serait bien la candidate LREM à la Mairie de Paris. C'est au cours d'une visioconférence, organisée à la dernière minute avec une soixantaine de colistiers, que l'ex-ministre de la Santé a mis fin au suspense. « Je suis pleinement engagée, déterminée, combative, résolue à faire entendre la voix de la majorité présidentielle », leur a-t-elle déclaré sur le même ton résolu que celui qu'elle avait eu en février, quand elle avait remplacé au pied levé Benjamin Griveaux, qui avait dû renoncer à la capitale après la publication d'une vidéo intime.

Depuis cette annonce, certains respirent dans l'équipe d'Agnès Buzyn. « Elle a servi de boucs émissaires, mais elle va avoir l'occasion désormais de se défendre, explique Pierre-Yves Bournazel, tête de liste dans le 18e et devenu porte-parole de la candidate. N'étant pas élue au Conseil de Paris, elle ne pouvait jusqu'à présent s'exprimer. Ses détracteurs en ont profité alors même qu'elle faisait son devoir de médecin ». Telle sera la ligne de défense.

Lire aussi Municipales : Agnès Buzyn s'excuse d'avoir parlé de « mascarade »

Ce qui n'empêche pas certains de serrer les dents, convaincus de vivre avec cette deuxième phase de campagne un véritable chemin de croix. D'abord parce que la détermination clamée haut et fort par la candidate

...

1 commentaire

  • 28 mai08:35

    Comme si nous n'avions pas assez de S Royal qui s'accroche comme une moule à son rocher!