Vallourec : encore du retard à rattraper

le
0
Le chiffre d'affaires sera encore en recul sur 2016. (© Vallourec)
Le chiffre d'affaires sera encore en recul sur 2016. (© Vallourec)

Il est trop tôt pour dire que Vallourec est tiré d’affaires, mais au moins la société est elle sur la bonne voie. Leader mondial des tubes sans soudure, le français réalise pres de deux tiers de ses recettes avec l’industrie pétrolière. Il a subit de plein fouet la chute des cours de l’or noir, en 2014.

Elle a fait plonger les résultats du groupe et son cours de Bourse. Elle a obligé Vallourec à mener un plan de restructuration et une augmentation de capital dilutive pour ses actionnaires historiques.

Signaux de redémarrage

Il reste du chemin à parcourir. Le chiffre d’affaires sera encore en recul sur 2016. Et les profits d’exploitation ne sont pas attendus avant le second semestre de l’an prochain. Mais les signaux du redémarrage sont là. Les volumes livrés aux clients étaient en hausse au troisième trimestre, pour la première fois depuis 2014.

De plus, le marché américain, stratégique pour Vallourec, est le premier à repartir.

En hausse de 120% depuis janvier, le titre a encore beaucoup de retard à rattraper. Si la dette, élevée, constitue à un risque non négligeable, pour l’investisseur averti, le jeu en vaut la chandelle.

Achetez Vallourec.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant