Vallourec, en perte en 2014, va supprimer 1.400 postes

le
0

* Plan d'économies de 350 mlns en 2015-2016 * Réduction des investissements * Cash-flow disponible positif visé en 2015 * Perte nette de 924 mlns, 1,1 md de dépréciations * Dividende stable (Actualisé avec conférence de presse, précisions) par Benjamin Mallet PARIS, 24 février (Reuters) - Vallourec VLLP.PA a annoncé mardi une perte nette au titre de 2014, en raison de dépréciations d'actifs liées à la dégradation des marchés pétroliers, et a dévoilé un plan d'économies qui se traduira par 1.400 suppressions de postes en 2015. Le producteur de tubes sans soudure en acier, dont les produits sont en particulier utilisés dans les opérations de forage, a précisé dans un communiqué qu'il visait 350 millions d'euros d'économies en 2015-2016, soit 10% de ses coûts hors matières premières, et qu'il réduirait ses investissements à 350 millions par an, contre 450 millions prévus. Il vise également un cash-flow disponible positif en 2015, après +274 millions d'euros en 2014, et souhaite que la rentabilité de ses capitaux investis soit supérieure à son coût du capital en 2018. "Nous anticipons une année 2015 très difficile, le début d'année est extrêmement instable", a déclaré lors d'une conférence de presse Philippe Crouzet, le président du directoire, alors que les cours du pétrole ont chuté de plus de 50% depuis juin dernier. "Dans toutes les régions du monde, on voit les opérateurs remettre en cause leurs investissements, en tout cas les projets qui ne sont pas décidés", a-t-il ajouté. Vallourec, dont les activités pétrole et gaz représentent les deux tiers du chiffre d'affaires, prévoit que ses livraisons dans ce secteur seront "sévèrement impactées" en 2015 et juge que les dépenses d'exploration et production des "majors" devraient globalement chuter de 15% cette année. Aux Etats-Unis, Vallourec estime que le nombre d'appareils de forage en activité pourrait chuter de 40% à 50% à fin 2015 par rapport à fin 2014. Il souligne également les mesures de déstockage prises par Saudi Aramco et Petrobras PETR4.SA . Philippe Crouzet a précisé que les 1.400 suppressions de postes prévues en 2015, soit 7% des effectifs d'usines de Vallourec, concerneraient l'ensemble de ses zones d'implantation. Le groupe a notamment mis en place en France un plan de réduction d'effectifs dans son usine de Saint-Saulve (Nord) qui concerne au total près de 300 postes, sans licenciements secs, et il compte supprimer 150 postes en Allemagne. Vallourec a enregistré au titre de 2014 une perte nette part du groupe de 924 millions d'euros (contre un bénéfice de 262 millions en 2013), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 855 millions (-7,1%) et un chiffre d'affaires de 5.701 millions (+2,2%). Sa marge Ebitda/chiffre d'affaires s'est ainsi établie à 15,0% contre 16,5% en 2013. Les dépréciations d'actifs du groupe en Europe et au Brésil atteignent 1,1 milliard d'euros, en ligne avec ce qu'il avait annoncé fin janvier. ID:nL6N0V80R7 Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un RBE de 827 millions et un chiffre d'affaires de 5.493 millions, soit une marge de 15,1%. Vallourec propose un dividende stable à 0,81 euro par action au titre de 2014, payable en numéraire ou en actions, tandis que les analystes attendaient en moyenne 0,66 euro. * Le communiqué : http://bit.ly/1w80m5E (Edité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant