Quelles actions acheter après le QE de la BCE?

le
10
L'action Renault figure dans la sélection de Credit Suisse, Citi Research et Société Générale. (© D. Meunier / Renault)
L'action Renault figure dans la sélection de Credit Suisse, Citi Research et Société Générale. (© D. Meunier / Renault)

(lerevenu.com) - Le lancement d'un programme d'achats d'actifs par la Banque centrale européenne à un rythme de 60 milliards d'euros par mois augmente l'attrait des Bourses européennes, favorisant la progression du CAC 40 de 3,5% en deux séances. Les grands stratèges sont unanimes pour prévoir une poursuite de la hausse des cours dans les prochains mois.

Andrew Garthwaite chez Credit Suisse souligne le caractère illimité du Quantitative Easing de la Banque centrale européenne, son président Mario Draghi indiquant que le programme d'achats d'actifs pourrait durer tant que les anticipations d'inflation ne remonteraient pas.  

Le stratège pense que le QE sera plus efficace que ne l'imaginent de nombreux investisseurs, grâce à la baisse de l'euro, qui devrait descendre sous la parité de un dollar (grâce au différentiel de rémunération réelle), et alors que les indicateurs avancés de la zone euro se retournent positivement. Ainsi, une baisse de l'euro de 10% face aux principales devises ajoute 1,2% de croissance du produit intérieur brut, 8% aux profits des entreprises et 0,5% d'inflation.

Les taux d'intérêt devraient se maintenir très bas, tout comme les écarts de rendements entre pays, l'offre nette annuelle d'emprunts d'Etat représentant un montant global de 225 milliards d'euros, à comparer à un QE de 600 milliards en

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9163545 le jeudi 29 jan 2015 à 12:19

    Bizarre que personne ne cire Peugeot alors qu'elle sera l'action de l'année.

  • jjd47 le jeudi 29 jan 2015 à 12:00

    On peut se tortiller les méninges dans tous les sens, on préserve ou on améliore notre niveau de vie collectif quand il rentre davantage de devises qu'il n'en sort, bref, quand la balance commerciale joue en notre faveur. Ce qui pose problème, c'est que l'Europe a une monnaie unique alors que les pays sont divisés politiquement, socialement, judiciairement et fiscalement.

  • PHMAUVE le dimanche 25 jan 2015 à 18:58

    Achetez de l'or et votez UPR

  • zemmour- le dimanche 25 jan 2015 à 18:49

    Mieux vaut sortir avant la plus grande débandade des deux derniers siècles. A bon entendeur.....

  • ppsoft le dimanche 25 jan 2015 à 06:15

    Vautours.

  • M8637171 le samedi 24 jan 2015 à 20:05

    melvyn31 non ce n'est pas tout bon. c'est sûr il y a de l'argent à faire en Bourse mais cela ne réglera qu'à la marge les problèmes de la France.

  • M8637171 le samedi 24 jan 2015 à 20:03

    M657..une monnaie forte est utile lorsque vous avez un avantage technique et organisationnel et si les état ne sont pas endetté.. ce n'est plus le cas depuis 17 ans. alors le QE est un catalyseur mais non suffisant. Il faudrait ajouter à cela de vrais réformes de l'état en France.

  • nardos31 le samedi 24 jan 2015 à 19:20

    Exemple titre lie a l effet change ..... SIPH ..... baisse euro alors que société est productrice de caooutchouc qui s echange en dollar. Plus remontées cours caoutchouc ..... j avais prévu le coup et je suis rentre sur les plus bas. Maintenant j attends que l immo plonge pour racheter dess actions societes immo car la baisse des taux ne peut paa permettre un retournement.

  • melvyn1 le samedi 24 jan 2015 à 19:10

    c'est tout bon...................investissez en bourse, et arreté de pleurer................et n'oubliez pas l'or...............car si inflation monte, l'or monte..........et puis un euro faible c'est bien ce que voulait les stratèges...................non, ce n'est pas nous qui allons nous plaindre..........................

  • M6571496 le samedi 24 jan 2015 à 19:00

    Quand je pense, que vers la fin des années 90 les politiques au pouvoir expliquaient qu'il fallait une monnaie forte face au dollar et que l'euro la monnaie unique était la solution. Aujourd’hui les politiques souhaitent une monnaie inférieur au dollar. On dirait qu'ils ne savent pas ce qu'ils font, ils jouent à la roulette russe. Le franc était déjà inférieur au dollar, à quoi bon adopter une monnaie forte pour chercher à le dévaluer artificiellement !!