Quelle stratégie après le Brexit ? Les valeurs à privilégier, celles à éviter

le , mis à jour le
4
Les experts de Blackrock prévoient un euro plus faible et une pression sur les actions européennes. (© DR)
Les experts de Blackrock prévoient un euro plus faible et une pression sur les actions européennes. (© DR)

La déflagration du Brexit a ébranlé la finance internationale. Des investisseurs s’interrogent sur l’opportunité de revenir sur les actifs à risque après la forte baisse de vendredi. 

Les équipes de Blackrock ont attendu la fin de journée le 24 juin pour dévoiler leur stratégie face au Brexit. Selon les stratèges du premier gestionnaire d’actifs dans le monde, « les dirigeants européens vont se concentrer sur les mouvements populistes nationaux enhardis par la sortie britannique et sur la prévention de la chute de tout l’édifice européen ».

Recul de l'euro et des actions européennes

Les experts de Blackrock prévoient un euro plus faible et une pression sur les actions européennes, le crédit et les obligations périphériques telles que la dette publique italienne en raison des pertes d’emplois européens probables et d’une croissance plus faible.

Ils anticipent une baisse des actions mondiales et d’autres actifs risqués, même si les sorties sans discernement pourraient se traduire par des opportunités.

Christophe Donay, directeur de l’allocation d’actifs et de la recherche chez Pictet Wealth Management, a réduit ses objectifs de croissance et d’inflation pour la Grande-Bretagne et pour la zone euro, en 2016 et en 2017. Les Banques centrales devraient toutefois intervenir pour éviter une crise de liquidités.

Mais le surcroit de volatilité sur les marchés

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 5 mois

    Ce qui m'étonne c'est que le Royaume-Uni qui pèse 3% du PNB mondial ferait chuter les cours mondiaux de 5-10%.à la bourse ????

  • fquiroga il y a 5 mois

    et vous croyer que les "Les experts" de Blackrock , Natixis etc vont se dévoiler dans un journal???????pigeon un jour.....pigeon toujours....

  • frk987 il y a 5 mois

    La stratégie : fermeture de la frontière GB...vous allez voir en un mois le résultat !!!!!!!!

  • jmlhomme il y a 5 mois

    Ce type de commentaires (de banquier incompétent ) sont à fuir. Les bonnes entreprises, internationales sindustrielles ou technologiques qui mettent cent ans à se batir ne sont pas dépendantes d'un Brexit. Le probleme est donc dans les choix des actions. Les bancaires qui fonctionnent betement sur des robots ou qui dependent de l'interventionisme des banques centrales.... sont à risque maximum, au moins à volatililité maximale. A chacun donc de ne pas se fier à son banquier...