ALTAMIR : Bonne performance d’Altamir en 2014 avec une croissance de 10,9% de son ANR (dividende inclus)

le
0
  • L'ANR par action progresse de 7,9% sur un an à ¤16,04 après versement du dividende, et de 10,9% dividende inclus
  • Très bonne performance opérationnelle des sociétés du portefeuille
  • Le dividende proposé augmente de 11% à ¤0,50 par action
  • Nouveau Président du Conseil de Surveillance

Paris, le 4 mars 2015 - L'Actif Net Réévalué1 par action s'élève à ¤16,04 au 31 décembre 2014, en progression de 7,9% par rapport au 31 décembre 2013 (¤14,87) et de 2,4% depuis le 30 septembre 2014 (¤15,66). En incluant le dividende de ¤0,45 par action versé au cours de l'exercice, la croissance totale de l'ANR s'élève à 10,9%. 

La progression de l'ANR s'explique essentiellement par les bonnes performances opérationnelles des sociétés du portefeuille. Elle provient pour les deux tiers de la croissance de l'EBITDA2 moyen des sociétés du portefeuille (+9,2% pour le portefeuille d'Apax Partners France et +13,4% pour les sociétés détenues par l'intermédiaire du Fonds Apax VIII LP), et pour environ un tiers de l'augmentation des multiples de valorisation.

L'Actif Net Réévalué (capitaux propres) au 31 décembre 2014 s'élève à ¤585,8M3 (contre ¤542,8M au 31/12/2013 et ¤571,6M au 30/9/2014).

 

¤63,9M de produits de cession - un désinvestissement majeur

En 2014, Altamir a encaissé un total de ¤63,9M de produits de cession et revenus (contre ¤115,5M en 2013) provenant essentiellement :

  • de la cession de Buy Way Personal Finance pour ¤40,0M, soit un multiple de 8,3x sur cet investissement au global ;
  • d'un remboursement de ¤16,1M suite au refinancement de la dette de THOM Europe (enseignes Histoire d'Or, Marc Orian & Trésor), soit 40% du montant investi;
  • de la vente sur le marché du solde des titres DBV Technologies, dernière société «venture» du portefeuille, pour ¤6,8M ; au global, Altamir aura réalisé un multiple de 4,6x sa mise sur cet investissement.
  • d'opérations diverses pour ¤1,0M.

 

¤43,4M d'investissements et engagements dans sept nouvelles sociétés

En 2014, Altamir a investi et engagé ¤39,6M dans sept nouvelles participations et ¤3,8M pour accompagner les sociétés du portefeuille (essentiellement Altran et Vocalcom) pour un montant total de ¤43,4M (contre ¤92,2M en 2013). Les sept nouveaux investissements sont présentés ci-après.

Un nouvel investissement par l'intermédiaire du fonds Apax France VIII-B :

  • SK FireSafety Group (¤27,5M) : société néerlandaise, leader des équipements de sécurité incendie en Europe du Nord ;

Quatre nouveaux investissements par l'intermédiaire du fonds Apax VIII LP :

  • Answers Corporation (¤3,1M) : société américaine qui fournit du contenu web (Answers.com) et des solutions logicielles de marketing basées sur le cloud (Answers Cloud Services) ;
  • Cholamandalam Investment and Finance Company Ltd. (¤0,8M) : société financière cotée, leader en Inde dans le financement des véhicules utilitaires, les crédits hypothécaires et les prêts aux PME ;
  • China Huarong Asset Management Company Ltd. (¤0,4M) : une des plus grandes sociétés de gestion d'actifs détenues par l'état chinois et spécialisée dans la gestion de prêts non performants et de crédits aux PME ;
  • Genex (¤0,3M) : un des principaux fournisseurs américains de services de gestion des soins médicaux pour les accidentés du travail ;

Deux engagements par l'intermédiaire du fonds Apax VIII LP dans le cadre d'offres publiques amicales sur deux sociétés cotées :

  • Exact Holding NV (¤3,4M) : premier éditeur néerlandais de logiciels de gestion pour PME, proposant une solution SaaS en matière de comptabilité et ERP, Exact Online ;
  • Evry SAS (environ ¤4M) : société norvégienne, leader des services informatiques en Europe du Nord.

 

Un portefeuille composé de 25 sociétés en forte croissance

Au 31 décembre 2014, le portefeuille d'Altamir est composé (hors engagements) de 25 sociétés (contre 22 fin 2013), dont 21 sociétés non cotées (71% du portefeuille en valeur) et 4 sociétés cotées (Altran, GFI Informatique, Albioma, Chola). Sa valeur IFRS s'élève à ¤543,5M (contre ¤491,1M au 31 décembre 2013 et ¤517,5M au 30 septembre 2014).

Dans un contexte de faible croissance, les sociétés du portefeuille ont continué à se développer organiquement et par acquisitions : l'EBITDA moyen des sociétés du portefeuille d'Apax Partners France a progressé de 9,2% en 2014, surperformant largement l'évolution moyenne de l'EBITDA des 35 sociétés non financières du CAC 40 (-1,1%4 en 2014). 

 

Les dix principaux investissements représentent 82% de la valeur totale du portefeuille (idem fin 2013), avec par ordre décroissant :

  • Infopro Digital, leader de l'information professionnelle en France.
    2014 a été une année de consolidation durant laquelle l'intégration du Moniteur a été réalisée conformément aux objectifs fixés ; la croissance des activités historiques du groupe conjuguée à une décroissance de certaines activités du Moniteur a permis de dégager un chiffre d'affaires de ¤288M (contre ¤297M en 2013) mais avec un EBITDA en progression.
  • Altran, leader européen du conseil en innovation.
    Le tournant stratégique entamé en 2011 continue à porter ses fruits avec un chiffre d'affaires consolidé de ¤1 756M, en hausse de 7,6% en 2014 (3,5% de croissance économique5), et quatre acquisitions dans des métiers et géographies à fort potentiel. Le consensus analystes prévoit un résultat opérationnel courant (EBIT6) de l'ordre de ¤165M, soit 9,4% du chiffre d'affaires (contre 8,8% en 2013).
  • Groupe INSEEC, leader de l'enseignement supérieur privé en France.
    En 2014, le Groupe INSEEC a affiché un chiffre d'affaires de ¤122M, en hausse de 4% par rapport à 2013, et une hausse de son EBITDA. Le groupe a procédé à l'acquisition d'une école de communication à Genève et lancé une activité de formation continue dans le secteur du luxe en Asie.
  • Albioma, producteur d'électricité, expert dans les énergies renouvelables.
    L'année 2014 a été marquée par l'excellent démarrage de l'activité biomasse thermique au Brésil, la performance de l'activité solaire et la baisse prévue des primes fixes. Le consensus des analystes financiers prévoit un EBITDA en hausse de 6% en 2014, pour un chiffre d'affaire de ¤359M, en baisse de 1% par rapport à 2013.
  • GFI Informatique, cinquième SSII française.
    La dynamique engagée depuis 2010 se confirme en 2014 avec un chiffre d'affaires de ¤804M, en hausse de 8,3% (+3,2% de croissance organique) et quatre acquisitions représentant plus de ¤60M de chiffre d'affaires additionnel en année pleine. La marge opérationnelle (EBIT) progresse de 16% et atteint 6,5% du chiffre d'affaires (contre 6,1% en 2013).
  • THOM Europe, acteur de référence de la distribution de bijoux en Europe.
    Pour son exercice 2013/2014 (clos au 30 septembre), la société a continué à surperformer le marché avec une progression de +3% de son chiffre d'affaires (¤354M) et de 5% de son EBITDA par rapport à 2012/2013.
  • Snacks Développement, leader des produits salés apéritifs à marques de distributeur.
    La société poursuit son développement et prévoit pour son exercice 2014/2015 (clos au 31 janvier) un chiffre d'affaires de ¤95M, en progression de 11% par rapport à l'exercice précédent, et une progression moindre de son résultat.
  • Texa, leader en France dans l'expertise d'assurance et le diagnostic immobilier.
    Très bonnes performances en 2014 avec un chiffre d'affaires de ¤125M, en hausse de 17% (+8% de croissance organique) et un EBITDA en hausse de 22%.
  • Amplitude, spécialiste français des prothèses de hanches et de genoux.
    Après un excellent exercice 2013/2014 (clos au 30 juin), la société affiche de solides performances sur 6 mois avec des ventes en hausse de 27% à ¤31,3M et une croissance à deux chiffres de l'EBITDA, grâce à l'accélération de son développement à l'international (notamment Australie et Brésil) et au lancement de nouveaux produits.
  • Capio, leader de l'hospitalisation privée en Europe.
    Dans un contexte difficile lié à la pression continue sur les tarifs dans la plupart des pays européens, le groupe affiche une croissance modérée de 1,5% de son chiffre d'affaires (¤1 444M) et de 2% de son EBITDA par rapport à 2013.

Les sociétés détenues par l'intermédiaire du Fonds Apax VIII LP ont également réalisé de très bonnes performances en 2014 (en particulier Garda World Security Corporation et One Call Care Management) : leur EBITDA moyen est en progression de 13,4% sur la période.

 

Trésorerie et Engagements

La trésorerie nette d'Altamir en IFRS ressort à ¤70,1M au 31 décembre 2014 (contre ¤82,1M au 31/12/2013 et ¤76,9M au 30/09/2014).

La société a des engagements d'un montant maximum de ¤136,6M au 31 décembre 2014 (¤96,6M dans le fonds Apax France VIII-B et ¤40M dans le fonds Apax VIII LP). Par ailleurs, Altamir a l'obligation de co-investir aux côtés du fonds Apax France VII dans ses participations existantes au prorata de son investissement initial (montant estimé de ¤10M).

Pour la période allant du 1er février au 31 juillet 2015, la décision a été prise de maintenir la part d'Altamir dans tout nouvel investissement du fonds Apax France VIII-B à la limite haute de son engagement (¤280M), soit 40% de tout nouvel engagement pris par ce fonds.

 

Dividende proposé de ¤0,50 par action, en hausse de 11%

Conformément à la politique d'Altamir visant à distribuer de 2% à 3% de la valeur de l'ANR au 31/12 aux porteurs d'actions ordinaires, le Conseil de Surveillance de la société proposera à l'Assemblée Générale du 23 avril 2015 un dividende par action de ¤0,507, soit 3% de l'ANR au 31 décembre 2014. Le dividende proposé est en progression de 11% par rapport au dividende versé en 2014 au titre de l'exercice 2013 (¤0,45 par action). Il sera mis en paiement le 21 mai 2015 (détachement du coupon le 19 mai).

 

Gouvernance

A l'occasion du Conseil de Surveillance du 3 mars 2015 qui a arrêté les résolutions de l'Assemblée Générale du 23 avril 2015, M. Joël Séché, après neuf ans en tant que mandataire social et sept ans en tant que Président, a fait part de sa décision de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat de membre du Conseil de Surveillance qui arrive à échéance lors de cette Assemblée Générale.

Afin d'assurer la continuité de la gouvernance dans les meilleures conditions, M. Joël Séché a proposé de se démettre dès ce jour de ses fonctions de Président du Conseil de Surveillance, tout en conservant son mandat de membre du Conseil de Surveillance jusqu'à son échéance. Le Conseil a entériné cette proposition et procédé à la nomination de M. Jean-Hugues Loyez en tant que Président à effet du 3 mars 2015 (biographie en annexe).

L'ensemble des membres du Conseil de Surveillance, ainsi que la Gérance, remercient très chaleureusement M. Joël Séché pour son engagement sans faille et sa contribution au développement d'Altamir. Pendant la durée de son mandat, la société a en effet profondément évolué en multipliant sa taille par cinq et en répondant aux nouvelles exigences en matière de gouvernance.

 

Prochains rendez-vous

23 avril 2015 Assemblée Générale des actionnaires
6 mai 2015 (après bourse) Communiqué sur l'ANR au 31 mars 2015

 

A propos d'Altamir

Altamir (Euronext Paris-B, mnémo : LTA) est une société cotée de private equity dont les actifs sous gestion s'élèvent à plus de ¤550 millions. Elle a été créée il y a vingt ans pour permettre à tout investisseur d'accéder par la bourse à la classe d'actif du private equity, une des plus performantes sur la durée.

Altamir investit au travers et avec les fonds gérés ou conseillés par Apax Partners France et Apax Partners LLP, deux leaders du private equity sur leur marché respectif.

Altamir donne accès à un portefeuille diversifié d'entreprises à fort potentiel de croissance dans les secteurs de spécialisation d'Apax : TMT, Distribution & Biens de Consommation, Santé, Services aux Entreprises & Services Financiers ; des entreprises de taille moyenne en Europe francophone et de grandes entreprises en Europe, Amérique du Nord et dans les principaux pays émergents.

La société bénéficie du statut de SCR (Société de Capital Risque) : elle est exonérée d'impôt sur les sociétés et ses actionnaires peuvent bénéficier d'avantages fiscaux sous certaines conditions de conservation des titres et de réinvestissement des dividendes.

Pour en savoir plus : www.altamir.fr

Contact
Agathe Heinrich

Tél. : +33 1 53 65 01 74
E-mail : agathe.heinrich@altamir.fr

 

ANNEXE 1

Altamir publie deux séries d'états financiers : des comptes IFRS et des comptes sociaux. 

Dans les comptes IFRS, le portefeuille est valorisé selon les principes de la Juste Valeur (fair market value), conformément aux recommandations de l'IPEV (International Private Equity Valuation organisation). 

Les principaux éléments des comptes 2014 sont présentés ci-après (travaux d'audit terminé, sauf pour les participations du fonds Apax VIII LP - certificat en cours d'émission) :

RESULTAT IFRS

en M¤ 2014 2013
Variations de juste valeur du portefeuille 80,5 86,3
Ecarts de valorisation sur cessions de la période 6,8 9,6
Autres revenus du portefeuille 0,1 0,3
Résultat du portefeuille de participations 87,5 96,2
Résultat opérationnel brut 70,2  81,3
Résultat opérationnel net 57,4 63,9
Résultat net revenant aux actionnaires ordinaires 59,5 65,9

BILAN IFRS

en M¤ 31/12/2014 31/12/2013
Actifs immobilisés
dont portefeuille
555,1
543,5
495,5
491,1
Actifs courants 75,2 82,4
Total Actif 630,3 577,8
Capitaux propres 585,8 542,8
Part revenant aux commandités et porteurs d'actions B 28,9 28,3
Dettes 15,6 6,7
Total Passif et Capitaux Propres 630,3 577,8

RESULTAT SOCIAL

La comptabilité sociale ne prend pas en compte les plus-values latentes; seules sont comptabilisées les moins-values latentes.

en M¤ 2014 2013
Résultat des opérations en revenus (9,9) (10,1)
Résultat des opérations en capital  65,8 72,7
Résultat exceptionnel 0,0 2,3
Résultat net comptable 56,0 65,0

BILAN SOCIAL

en M¤ 31/12/2014 31/12/2013
Actif immobilisé 443,1 401,2
Actif circulant 75,7 81,2
Total Actif 518,9 482,5
     
Capitaux propres 507,9 476,0
dont report à nouveau 0,0 0,0
dont résultat de l'exercice 56,0 65,0
Provisions 5,7 5,7
Dettes 5,4 0,8
Total Passif 518,9 482,5

 

ANNEXE 2

Biographie de M. Jean-Hugues Loyez

Jean-Hugues Loyez (66 ans) a fait toute sa carrière au sein du groupe Castorama : il a débuté en tant que directeur informatique en 1974, puis est devenu directeur général de 1984 à 1992 et président-directeur général de 1992 à 2002. Depuis 2002, il intervient en tant qu'investisseur privé et "business angel". Il est président fondateur de la société A&A Partners, spécialisée dans l'édition de logiciels applicatifs.

Jean-Hugues Loyez est membre du Conseil de Surveillance d'Altamir depuis juin 2007 ; Il était précédemment membre du Conseil de Surveillance d'Amboise Investissement, de février 2006 à juin 2007.

 

 

1 ANR (part des Associés Commanditaires porteurs d'actions ordinaires), net d'impôt
2 EBITDA : Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation & Amortisation
3 M = millions
4 Sources : publications des sociétés au 28 février 2015 et consensus analystes pour Carrefour et Gemalto
5 Croissance à périmètre, taux de change et jours travaillés constants
6 EBIT : Earnings Before Interest & Taxes
7 3% arrondis à la hausse à ¤0,50


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-39000-cp-altamir-040315.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant