Allergan et ses prétendants s'accordent sur une AGE

le
0

(Avec précisions, contexte, déclaration de Pershing Square) 16 septembre (Reuters) - Allergan AGN.N et les deux prétendants à son rachat, Pershing Square Capital Management et Valeant Pharmaceuticals VRX.TO , ont réglé à l'amiable l'un de leurs différends en s'accordant sur la convocation d'une assemblée générale extraordinaire (AGE) le 18 décembre, la date initialement prévue. Pershing Square, propriété du milliardaire William Ackman, et Valeant, un groupe canadien, avaient attaqué en justice le fabricant du Botox le mois dernier en lui reprochant de vouloir éviter la réunion rapide d'une AGE pour se donner le temps nécessaire à l'élaboration d'une offre alternative. Allergan avait ensuite annoncé que l'AGE aurait lieu le 18 décembre. Pershing Square, premier actionnaire d'Allergan avec 9,72% du capital, et Valeant ont lancé en avril une offre hostile de 52 milliards de dollars (40,2 milliards d'euros) sur Allergan. Depuis lors, le groupe américain recherche des alliés pour appuyer son propre projet de rester indépendant par le biais de réductions des coûts et d'une éventuelle acquisition. Pour forcer sa cible à négocier, William Ackman espère profiter de l'AGE pour obtenir le renouvellement de la majorité des membres du conseil d'administration et y faire entrer plusieurs de ses soutiens. Lundi soir, Allergan a déclaré qu'il jugeait toujours l'offre de Valeant "grossièrement inappropriée" et il a de nouveau appelé ses actionnaires à la rejeter. Seuls les actionnaires enregistrés en date du 30 octobre seront autorisés à voter lors de l'AGE du 18 décembre. Si l'accord annoncé lundi soir implique qu'Allergan ne cherchera plus à faire invalider la demande d'AGE, ni à repousser ou annuler l'assemblée, il ne met pas un terme à la procédure judiciaire au civil en cours en Californie, a précisé Pershing Square mardi. Cette plainte déposée par Allergan le mois dernier accuse Valeant et William Ackman d'avoir enfreint la réglementation boursière en utilisant des informations privilégiées pour élaborer une offre hostile. "Valeant et Pershing Square estiment que la plainte d'Allergan dans le dossier en cours en Californie est dénuée de tout fondement et qu'elle sera rejetée", a déclaré Pershing Square dans un communiqué. (Supriya Kurane, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant