Debrief Bourse du 7 septembre : semaine morose à Paris

Pas de sursaut d'orgueil à Paris avec un Cac 40 qui termine la semaine autour de l'équilibre, à 5252 pts après avoir affiché 3 séances de baisses consécutives. Sur la semaine l'indice parisien abandonne 2,86%

Du coté des statistiques, l'économie américaine a créé davantage d'emplois que prévu puisque 201.000 emplois non agricoles ont été créés le mois dernier, là où le consensus n'en espérait que 191.000. Le taux de chômage est quant à lui resté stable à 3,9%.

Sur le front des valeurs,  Kering  termine la course en tête sur le CAC  après des commentaires élogieux de Goldman Sachs, qui vante les perspectives de croissance du groupe de luxe et intègre le titre dans sa liste de valeurs préférées ('conviction list'). Selon eux, la décote de 20% (de Kering) par rapport à ses concurrents paraît injustifiée au regard de son meilleur profil de prévision de croissance »

Altran reste lanterne rouge du SBF120 après sa chute de plus de 8% hier. Le titre reste pénalisé par la publication des comptes semestriels du groupe de conseil en technologie. Pénalisé cet été par la révélation d'une fraude du côté d'Aricent, qui semble circonscrite, le titre souffre désormais de doutes quant à la génération de cash.

A noter que Legrand, Schneider Electric, et Rexel sont mal orientés après l'annonce de perquisitions chez ces groupes.  Les principaux fabricants de matériels électriques français font l'objet d'une enquête sur des soupçons d'entente illicite sur les prix.

Sodexo poursuivait son recul de  la veille, les investisseurs restent sceptiques face à la volonté affichée par le groupe de multiplier par deux la croissance interne de son chiffre d'affaires "d'ici l'exercice 2019-2020".

Après une chute de 10% la veille, le titre Bourbon profite de rachats à bons compte avec un gain de 8,8%

Après sa publication saluée cette semaine, Safran profitait d'un relèvement de sa recommandation par Deutsche Bank.

Dans le même secteur, Figeac Aéro s'inscrit en hausse après avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de +21% à taux de change constant). Dans la foulée Oddo maintient sa recommandation 'achat' sur le sous-traitant aéronautique avec un objectif de cours à 21 euros au lendemain d'une publication trimestrielle qui démontre un 'excellent démarrage d'exercice' selon les analystes.    

L'article sur boursorama.com
Le présent article est rédigé par Boursorama. Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. Boursorama ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.