Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS): épargne de précaution
Dernière mise à jour le : 13/04/2021

Moins connu que le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) permet d’épargner avec simplicité crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Moins connu que le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) permet d’épargner avec simplicité crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Auparavant appelé Codevi, puis LDD, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) est un produit d’épargne réglementé. Il permet de mettre simplement de l’argent de côté, en déposant des fonds ou en les retirant à n’importe quel moment. Sa rémunération est, comme celle du Livret A, fixée par l’État. Selon le ministère de l’Économie, son objectif est de “contribuer au financement des PME, de l’économie d’énergie dans les logements et de l’économie sociale et solidaire”.

Sommaire:

  • LDDS: modalités et conditions
  • LDDS: rémunération et plafond
  • Une clôture simple
  • Les chiffres clefs en France

LDDS: modalités et conditions

Les conditions d’ouverture sont un peu plus restrictives que celles du Livret A: il est possible d’ ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) si l’on est majeur et domicilié fiscalement en France. L’exception à la règle: un mineur ne peut en ouvrir un que s’il a des revenus et s’il n’est pas rattaché au foyer fiscal familial. Il suffit alors d’en faire la demande à son établissement bancaire. Il n’est pas possible de disposer de plusieurs LDDS. Le plus souvent, les banques demandent un premier versement de 15 euros. Une fois le livret ouvert, tout est simple. L’épargnant peut y mettre de l’argent quand il le souhaite et en retirer à tout moment. Son fonctionnement est le même que pour un Livret A. Il est d’ailleurs autorisé de détenir un Livret A en plus d’un LDDS.

LDDS: rémunération et plafond

Le plafond du Livret de Développement Durable et Solidaire est fixé à 12.000 euros. L’épargnant peut y verser la somme qu’il souhaite, au moment de son choix. Sa rémunération est la même d’un établissement bancaire à l’autre: c’est l’État qui la fixe, comme pour le Livret A. Elle est aujourd’hui de 0,50%. Bonne nouvelle: les intérêts sont exonérés des prélèvements sociaux et de l’impôt sur le revenu.

Une clôture simple

Comme l’ouverture, la clôture d’un LDDS est aisée. Il suffit d’adresser un courrier à l’établissement bancaire, ou de s’y rendre, s’il s’agit d’une banque disposant d’agences physiques. Dès la réception de la demande, celle-ci dispose de quinze jours ouvrés pour clôturer le livret. Les intérêts de la période, jusqu’au jour de la clôture, sont alors crédités, et l’argent viré sur le compte du choix du client.

Les chiffres clefs en France

L’encours total des ménages résidant en France détenant des LDDS est de 107,2 millions d’euros, selon le rapport annuel de l’épargne réglementée de la Banque de France, publié en 2019. Au total, un peu plus de 24 millions de Français détiennent un Livret de Développement Durable et Solidaire.

Annonces immobilières