Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L’art contemporain est-il une valeur sûre?
Dernière mise à jour le : 27/10/2021

Les prix des œuvres d’Art contemporain battent des records. crédit photo : THINK A/Shutterstock / THINK A

Les prix des œuvres d’Art contemporain battent des records. crédit photo : THINK A/Shutterstock / THINK A

Les amateurs d’art contemporain se multiplient. Il est pour autant difficile d’attribuer une valeur économique à ces biens. Jeff Koons avec son lapin ou le Street Art avec Banksy, les artistes contemporains s’imposent avec des œuvres dont la valeur à la revente approche celles de l’art ancien.

Sommaire:

  • Comment estimer une œuvre d’art contemporaine
  • Investir dans l’art c’est miser sur la passion

L’envolée des prix du marché de l’art contemporain

L’art contemporain à l’image de Banksy se retrouve dans la rue et possède de plus en plus d’amateurs, ce qui se traduit par des prix dans les salles de vente qui déclenchent parfois des polémiques, tant ils paraissent élevés au regard pour certains de la performance.

En mai 2021, au cours d’une vente aux enchères à New York, un tableau de Basquiat a battu tous les records et fut adjugé 93,1 millions de dollars. Auparavant, 91,1 millions d’euros pour un lapin de Jeff koons, 12,7 millions de dollars pour un portrait de Mao fait par Andy Warhol ou 56 millions de dollars pour ses Mona Lisa… les prix des œuvres d’art contemporain passent de record en record Les ventes d’art contemporain se seraient multipliées par 20 en 20 ans et toutes les régions sont concernées: l’Europe, les Etats-Unis, l’Asie où la Chine occupe une place de plus en plus importante. Sur l’exercice 2020-2021, le marché de l’art contemporain est à son plus au plus haut niveau: selon le rapport annuel de la société Artprice, les ventes aux enchères ont atteint 2,7 milliards de dollars, dopées par les NFT (Non-Fungible Tokens ou œuvres d’art virtuelles) et les enchères en lignes. L’art contemporain représenterait 23 % du marché de l’art (contre 3 % il y a 20 ans). Il peut ainsi se révéler être un investissement très intéressant.

Comment estimer une œuvre d’art contemporaine

Il est très difficile d’évaluer une œuvre d’art contemporaine. En effet, contrairement à de l’art classique, la valeur d’une œuvre d’art contemporaine ne repose pas forcément sur des critères d’esthétisme prédéterminés. Elle nous parle du monde à partir d’un point de vue original. Dès lors, comment l’évaluer?

La plupart des spécialistes considèrent que pour accéder au statut d’œuvre d’art, un artiste doit passer par les fourches caudines d’une instance ou de plusieurs instances de légitimation. Il peut s’agir dans un premier temps de critiques ou de collectionneurs et de marchants qui vont pousser un artiste, jusqu’à le faire entrer dans un Musée ou en France un Frac (fonds régional d’art contemporain) et lui conférer ainsi sa légitimité.

Il faut du temps avant d’installer un artiste et de voir sa cote augmenter. Parfois toute une vie. Mais dès qu’un artiste est reconnu, la valeur de ses œuvres peut atteindre des sommets. Les amateurs auront ainsi tendance à s’attacher à des artistes avant que leur cote n’explose. Là encore difficile de savoir ceux qui vont pouvoir s’imposer.

Investir dans l’art c’est miser sur la passion

Investir dans l’art contemporain doit ainsi être avant tout une passion. Il faut aimer les œuvres que l’on souhaite acquérir, avoir envie de les contempler et avoir suivi l’évolution d’un artiste, lire les critiques, se renseigner auprès de spécialistes sur sa cote...

Cette passion a un prix, mais celui-ci peut être relativement modéré. Ainsi selon ArtPrice, 90% des œuvres s’adjugent à moins de 17000 dollars y compris dans les salles de vente les plus prestigieuses comme Christie’s. Ces œuvres, à terme, peuvent se révéler être un investissement intéressant, mais dans ce domaine rien n’est moins certain.

Le marché de l’art obéit à des critères ne s’inscrivant pas dans une rationalité économique classique. Il relève davantage d’une construction sociale émanant de spécialistes. Pour autant, si l’art contemporain peut constituer un investissement intéressant, il ne faut pas perdre de vue qu’il doit surtout être une passion afin de n’être pas déçu si la cote d’un artiste n’atteint pas nos espérances.

Annonces immobilières