Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Compte Épargne Logement (CEL): quels sont les bénéfices?
Dernière mise à jour le : 13/04/2021

Tourné vers la réalisation d’un projet immobilier, le Compte Épargne Logement (CEL) permet de mettre de côté, plus simplement qu’un PEL crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Tourné vers la réalisation d’un projet immobilier, le Compte Épargne Logement (CEL) permet de mettre de côté, plus simplement qu’un PEL crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le CEL est souvent vu comme un complément du PEL, car il vise lui aussi souvent l’obtention d’un prêt immobilier à taux privilégié. Si ses modalités sont plus libres et souples que celles du PEL (il est possible de retirer de l’argent du compte, sans le clôturer obligatoirement), sa rémunération est en revanche inférieure. Comme le PEL, le CEL a été réformé en 2018 : les intérêts sont désormais soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Sommaire:

  • CEL: modalités et conditions
  • Rémunération et plafond d’un CEL
  • Un prêt à taux privilégié

CEL: modalités et conditions

Il faut être majeur pour ouvrir un CEL, et faire un versement initial d’au moins 300 euros. En dehors de cette condition, toute personne peut détenir un Compte Épargne Logement . En revanche, comme la plupart des livrets réglementés, il n’est pas possible d’en avoir plusieurs. L’épargnant peut néanmoins ouvrir un PEL et un CEL dans le même établissement bancaire, s’il le souhaite. Dans les faits, il le fera surtout s’il a atteint le plafond de son Plan d’Épargne Logement (PEL) , la rémunération du CEL étant inférieure.

À noter

Il est possible de retirer de l’argent du CEL, à tout moment, sans le clôturer. Le retrait doit être au moins de 300 euros. Le versement est lui aussi libre, mais avec un minimum de 75 euros.

Rémunération et plafond d’un CEL

Le plafond du Compte Épargne Logement est fixé à 15.300 euros. Sa rémunération est la même d’un établissement bancaire à un autre: c’est l’État qui la fixe. Elle est en avril 2021 de 0,25%. Depuis 2018, les intérêts ne sont plus exonérés des prélèvements sociaux et de l’impôt sur le revenu. L’établissement bancaire prélève donc 30% des intérêts. Pour 100 euros d’intérêts bruts, l’épargnant ne recevra donc que 70 euros nets.

Un prêt à taux privilégié

Le CEL a un avantage: il permet d’obtenir un prêt immobilier à taux privilégié, à condition que l’emprunt serve à financer l’achat de sa résidence principale ou de parts de SCPI . Pour cela, le compte doit exister depuis au moins un an et demi et avoir acquis un certain montant d’intérêts, selon le projet à financer. Le montant maximum du prêt est de 23.000 euros. Le ministère de l’Économie précise que, si l’épargnant dispose également d’un PEL, le prêt total pourra aller jusqu’à 92.000 euros. Le CEL ne bénéficie plus de la prime d’État, depuis la réforme de 2018.

La prime d’État est une bonification du rendement produit par un PEL. Celle-ci est plafonnée à 1.525 euros. Plus les sommes placées en début d’épargne sont élevées, plus le montant des intérêts est important. Cette prime est supprimée pour les plans ouverts depuis 2018.

Les chiffres clefs en France

Les encours du Compte Épargne Logement s’élèvent à 29,3 milliards d’euros, selon le dernier rapport annuel des livrets réglementés de la Banque de France, publié en 2019.

Annonces immobilières