1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance obsèques: de la souscription au décès du souscripteur
Dernière mise à jour le : 14/05/2019

HUANG Zheng/Shutterstock / HUANG Zheng

Souscrire un contrat obsèques permet de régler à l'avance la question du financement de ses funérailles. Le capital à verser est défini à la signature du contrat, tout comme les modalités de paiement. Au décès du souscripteur, le versement du capital doit être demandé par le bénéficiaire.

La souscription d'un contrat obsèques

Les contrats obsèques peuvent être souscrits auprès de la plupart des banques, des compagnies d'assurance et des entreprises de services funéraires. Il existe un âge limite pour souscrire ce type de produit (entre 75 ans et 80 ans, la plupart du temps) sans avoir à remplir un questionnaire de santé.

A l'ouverture du contrat, le montant du capital à verser est défini. Souvent, il varie entre 1.000 € et 6.000 €. Ce montant est revalorisé chaque année. Un délai de carence, pouvant aller jusqu'à deux ans, est défini. Pendant cette période, aucun capital ne peut être versé en cas de décès du souscripteur.

A noter

Le coût moyen des obsèques est de l'ordre de 3.500 €.

Le versement des primes peut être temporaire (il est étalé dans le temps), par prime viagère (les primes sont versées régulièrement jusqu'à votre décès) ou par prime unique (celle-ci est réglée en une seule fois, à l'ouverture du contrat).

A savoir

La revalorisation du capital est souvent très faible. Or les frais funéraires ont fortement augmenté au cours des dernières années. Dès lors, il est recommandé de verser une prime unique ou de programmer des versements temporaires rapprochés dans le temps. Et d'éviter, si vous le pouvez, les primes viagères.

Le contrat obsèques au décès du souscripteur

Dans le cas d'un contrat en capital, le bénéficiaire du contrat doit effectuer les démarches nécessaires au versement du capital. Un certain nombre de documents sont à fournir (acte de décès, original du certificat de souscription...). Ils doivent être adressés à la compagnie d'assurance par Lettre Recommandée avec Avis de Réception (LRAR). Le capital peut être versé dans les deux jours, après réception des pièces administratives. Toutefois, ce délai est parfois plus long. Deux cas de figure se présentent.

Si l'assureur a versé le capital au bénéficiaire du contrat avant les obsèques du souscripteur, la somme sert au paiement des obsèques.

Si l'assureur n'a pas été en mesure de verser le capital au bénéficiaire du contrat avant les obsèques du souscripteur, il rembourse par la suite les frais engagés, sur présentation des factures. Si le capital n'a pas été entièrement dépensé, le reliquat du capital est versé aux ayants droits.

Dans le cas d'un contrat obsèques de prestations, la compagnie d'assurance se charge de verser le capital à la société de prestations funéraires.

A savoir

Si vous avez souscrit un contrat obsèques, il est primordial d'en avertir vos proches. N'oubliez pas que votre objectif est de leur éviter d'avoir à payer vos funérailles.

Un contrat obsèques peut être souscrit auprès d'un assureur ou d'une banque. Le montant versé au décès du souscripteur est défini à sa signature. Le paiement des primes peut s'étaler dans le temps ou être unique. Au décès du souscripteur, la somme prévue est versée.

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer