Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Vacances d'été : voici les destinations préférées de ceux qui ont choisi de rester en France
information fournie par Boursorama avec Newsgene 20/06/2024 à 11:05

Le sud de la France a la cote cette année auprès des vacanciers français. (illustration) (Pixabay / Pexels)

Le sud de la France a la cote cette année auprès des vacanciers français. (illustration) (Pixabay / Pexels)

Pour s'assurer des vacances au soleil, les Français privilégieront le sud de la France cet été, d'après une étude publiée par Pap.fr cette semaine. Ils préfèrent par ailleurs partir en fin d'été plutôt qu'au début, par crainte d'un « effet Jeux olympiques » sur les prix et la fréquentation.

Une étude publiée ce mardi par la plateforme immobilière pap.fr révèle les préférences des vacanciers français pour cet été. Relayée par RMC Conso , cette enquête montre que le sud de la France garde les faveurs des juillettistes et aoûtiens ayant décidé de rester dans le pays.

En raison de la météo incertaine cette année, les vacanciers semblent vouloir se tourner vers des destinations où ils sont quasiment certains de profiter du soleil. C'est pourquoi la Bretagne et la Normandie sont en léger recul, au contraire de la Corse et de la Côte d'Azur, qui affichent respectivement une hausse de fréquentation de 11,3 et 7,7% par rapport à l’été 2023. Même chose pour des départements comme le Vaucluse, l’Ardèche et le Var qui progressent tous « de plus de 10% » .

Les vacanciers ont peur de l'effet Jeux olympiques

Un autre élément ressort de cette étude basée sur 206 357 demandes de réservations effectuées via le site PAP Vacances : les Français tentent d'éviter la période des Jeux olympiques. Ainsi, les dernières semaines d'août, juste après l'événement sportif, sont privilégiées. « La célébration des JO en France est teintée de méfiance pour une partie des vacanciers. En effet, bon nombre d’entre eux redoutent les prix chers et une présence touristique trop forte » , explique la plateforme spécialisée dans la location et la vente entre particuliers. Concrètement, les trois dernières semaines d'août affichent une hausse de 32% et le mois de septembre de 18%.

Il semble que les Jeux olympiques n'attirent pas autant qu'on le pensait : la ville de Paris affiche une hausse de 10,7% seulement sur la période des Jeux.

1 commentaire

  • 21 juin 08:02

    Paris était blindé hier.
    Cela débordait de touristes partout.
    Je pense que certains viennent avant et viendront après les JO.
    Ma femme a évalué que c'était même intéressant financièrement de partir à l'étranger en période de JO (aller quelques jours avant et retour quelques jours après) , preuve que les JO c'est dtrop du business.


Signaler le commentaire

Fermer