1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quelles sont les motivations qui dictent les choix des épargnants français ?
Mingzi25/06/2019 à 19:00

Quelles sont les motivations qui dictent les choix des épargnants français ? (Crédit photo: Fotolia)

Le groupe Meilleurtaux a mené un sondage sur les motivations des Français concernant leur épargne. Risque, performance, fiscalité, objectifs ... quelles sont les raisons qui dictent leur choix.

Le sondage réalisé par Meilleurtaux.com et Meilleurplacement.com (ex Monfinancier.com) a permis de recueillir l'avis de plus de 1 000 répondants sur les motivations des Français concernant leur choix d'épargne. 

Quelles sont les raisons qui poussent les français à épargner ?

La première priorité des épargnants français (61%) est de disposer d'une épargne de sécurité.  Ensuite, un tiers d'entre eux met de l'argent de côté dans la perspective de réaliser un projet (vacances, travaux, voiture). 

Les français ont globalement conscience qu'il est important d'épargner pour préparer sa retraite : 42% déclarent que c'est indispensable, 44% que c'est préférable, 5% superflu et 9% ne savent pas quoi en penser. Pourtant, ils ne sont que 29% à vraiment le faire. 

La constitution d'un patrimoine est la motivation de 28% des épargnants. Plus rarement, les français déclarent épargner pour l'acquisition d'un bien immobilier (14%), financer les études des enfants (11%), réduire sa fiscalité (9%) ou encore soutenir les entreprises (3%).

Quels sont les critères pris en compte pour choisir un placement ?

Dans leurs choix de placements, les français sont 61% à privilégier la sécurité. Une démarche cohérente au regard de leur objectif prioritaire de se constituer une épargne de sécurité. Ils déclarent ainsi sélectionner un placement d'abord pour " son faible risque de perte et la sécurité ".
La performance n'est la principale préoccupation que pour un peu plus du tiers d'entre eux : 37% déclarent privilégier " les performances du placement (obtenues par le passé) " et 26% le " potentiel de performance (à l'avenir) ".

" Ce qui nous frappe dans cette étude, c'est la totale aversion au risque des épargnants et plus généralement des Français " explique Marc Fiorentino pour MonFinancier/Meilleurplacement.com. " En effet, ils privilégient de façon écrasante la sécurité à la rentabilité ce qui explique les 400 milliards d'euros " oubliés " sur les comptes bancaires non rémunérés et la masse de liquidités parquée dans les livrets A " ajoute t'il.
Les épargnants français sont également attentifs à la fiscalité des placements : c'est un critère de choix pour 34% d'entre eux.

Quel est le meilleur placement ?

À cette question la réponse fait, là encore, la part belle aux placements " sécurité ". Ils sont en effet 22% à placer en tête les placements immobiliers (achat de la résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif), juste devant les contrats d'assurance vie en euros (21%), suivis des livrets d'épargne (10%). Ils sont seulement 4% à privilégier le PEA ou la pierre-papier (SCPI, OPCI).

Encore une fois, c'est la faiblesse du risque, la simplicité et la fiscalité qui sont les 3 raisons principales à ce choix. 

La prise de risque augmente, assez logiquement, avec les revenus et diminue avec l'âge. Si 60% des épargnants privilégient les placements prudents (" vous souhaitez avant tout préserver votre capital en limitant les risques. Les risques de pertes sont faibles et les gains potentiels sont limités "), cette proportion atteint 67% chez les patrimoines les plus faibles. Seulement 2% des épargnants déclarent rechercher les placements risqués (" vous cherchez avant tout à profiter des gains potentiels tout en acceptant les risques. Les risques de perte sont élevés, mais l'espérance de rendement l'est également "), mais  cette proportion atteint 9% chez les moins de 25 ans et les revenus supérieurs à 6000 euros. 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer