Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prix de l'énergie : ces 5 aides bienvenues pour faire baisser la facture
information fournie par Moneyvox24/11/2022 à 08:35

(Crédits photo: © Animaflora PicsStock - stock.adobe.com)

(Crédits photo: © Animaflora PicsStock - stock.adobe.com)

Bois, électricité, fioul, gaz… aucun type d'énergie n'est épargné par la hausse des prix. Et avec la baisse des températures, la question se fait de plus en plus pressante. Voici les 5 dispositifs d'aide en vigueur.

Les ménages consacrent de plus en plus d'argent chaque mois à leurs dépenses d'énergie. Et réduire le chauffage de son logement ne peut pas permettre de compenser en totalité l'envolée des prix. Un problème dont le gouvernement a bien conscience : en complément du bouclier tarifaire en place sur les tarifs réglementés de vente de l'électricité et du gaz, l'Etat propose plusieurs dispositifs pour les ménages les plus fragiles. Les 5 aides possibles pour alléger ses dépenses cet hiver.

1. Jusqu'à 277 euros avec le chèque énergie

Chaque année, un chèque énergie est distribué auprès des ménages les plus modestes, soit environ 6 millions de foyers. Son montant maximal ? 277 euros, avec un plancher fixé à 48 euros. Son montant précis varie en fonction du revenu fiscal de référence du ménage, ainsi que du nombre de personnes au sein du foyer. Ce coup de pouce ne doit pas être oublié : il est à utiliser avant le 31 mars 2023 pour régler ses dépenses d'énergie.

Son montant pourrait-il être revalorisé ? C'est en tout cas ce que demande l'association de consommateurs CLCV : "Beaucoup de consommateurs doivent choisir : manger ou se chauffer. Pour les personnes ayant des revenus inférieurs à 2 000 euros par mois, certaines consacrent 60 % de leur budget aux dépenses essentielles (logement, transport, énergie), et ne supportent plus l'inflation de 15 % à 20 % sur la nourriture". L'objectif de CLCV ? Atteindre un montant plafond de 600 euros, au lieu de 277 euros actuellement.

A lire aussi : Facture d'énergie : les 4 astuces qui permettent de faire de belles économies

2. De 100 à 200 euros avec le chèque énergie exceptionnel

En plus du traditionnel chèque énergie, le gouvernement a décidé de mettre en place un dispositif complémentaire : le chèque énergie exceptionnel. 12 millions de foyers sont censés ce chèque d'ici à la fin décembre… et ce sans aucune démarche ! Au minimum, ce chèque sera de 100 euros, et au maximum de 200 euros, toujours en tenant compte des ressources et de la composition du foyer.

3. Jusqu'à 600 euros versés par Action Logement

Action Logement distribue plusieurs aides pour améliorer l'accès au logement. Parmi les plus connues, le prêt Action Logement, anciennement prêt 1 % employeur. Mais Action Logement, c'est aussi une aide qui peut atteindre 600 euros pour les locataires de logements sociaux, dont les difficultés financières sont liées à l'augmentation du coût de l'énergie. Sur un total de 10 millions de locataires HLM, ce seraient ainsi 75 000 foyers qui pourraient toucher une telle aide pour cet hiver.

Certaines conditions doivent néanmoins être remplies. Il faut ainsi être locataire d'un logement social, et connaître une augmentation de charges de plus de 100 euros par mois, ou avoir fait face à une régularisation de charges de plus de 1 000 euros au cours des 12 derniers mois. De plus, le reste à vivre par personne et par jour doit être inférieur à 15 euros. Attention : cette aide n'est pas versée automatiquement, il faut en faire la demande auprès de son bailleur social. Une formalité qui sera accessible à compter du 12 décembre.

4. Entre 100 et 200 euros par l'intermédiaire du chèque fioul

Vous vous chauffez au fioul ? Le gouvernement a choisi de verser une aide dédiée à ce type de chauffage, allant de 100 à 200 euros. Ce dispositif a débuté le 8 novembre, et ne nécessite aucune démarche de la part des foyers qui ont déjà perçu un chèque énergie en 2022. Pour les autres, il faut se rendre sur le site chequeenergie.gouv.fr et simuler ses droits. La perception du chèque est ensuite soumise à l'envoi d'une facture de fioul.

5. Une aide de 200 euros pour le bois

Autre moyen de chauffage, de plus en plus plébiscité : le bois. Là encore, les prix grimpent : le stère aurait ainsi augmenté de 25 % selon le magazine Heliotherma, et les granulés jusqu'à 80 %. Le gouvernement a donc choisi de verser aux ménages qui utilisent cette énergie une aide de 200 euros, dispositif dont les modalités précises restent encore à définir.

13 commentaires

  • 26 novembre11:37

    je suis à découvert tous les mois, je suis au chomage et je ne rentre dans aucun des cases citées...incroyable non ?


Annonces immobilières