1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Loi PACTE : peu de changements pour l'assurance-vie
Le Particulier20/12/2018 à 09:35

g-stockstudio/Shutterstock / g-stockstudio

Globalement, l'assurance-vie va rester inchangée en 2019. Cependant, la loi PACTE introduit quelques nouveautés. Ainsi, « le placement préféré des Français » devient plus transparent et plus « responsable ». L'accent étant mis sur les contrats Euro-croissance, il est également mieux fléché vers le financement des entreprises. La loi PACTE n'a pas encore été votée : les éléments ci-dessous peuvent encore évoluer.

Plus de transparence sur les frais en assurance-vie

La loi PACTE (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) prévoit une plus grande transparence sur les frais perçus par les assureurs. Chaque année, ces derniers vont devoir vous informer de l'ensemble des frais prélevés sur vos unités de compte et des rétrocessions de commissions perçues auprès des émetteurs de fonds. Ils vont également devoir communiquer sur la valeur de rachat de chaque contrat au moins une fois par trimestre.

A savoir

Les assureurs sont déjà soumis à la réglementation européenne concernant les Produits d'Investissement Packagés de Détail et fondés sur l'Assurance (PRIIP'S) et à la Directive sur la Distribution d'Assurance (DDA). Celle-ci renforce le devoir d'information et de conseil des assureurs (mise en avant des facteurs de risque, de la rentabilité et des coûts supportés par l'assuré).

Des contrats plus «responsables»

Dans le cadre des placements en unités de compte, les assureurs devront proposer au moins un fonds d'Investissement Socialement Responsable (ISR). Ce «verdissement» de l'assurance-vie a été défendu par le Président de la République et le ministre de l'Economie. Evidemment, l'assuré sera libre d'investir, ou non, sur ce type de fonds. Alors que tous les produits d'épargne affichent une déclinaison «solidaire», l'assurance-vie était exemptée de toute contrainte en la matière. La loi PACTE viendra donc corriger cette spécificité.

A savoir

L'Investissement Socialement Responsable (ISR) prend en compte des critères de sélection extra-financiers comme l'environnemental, le social et la gouvernance. A l'heure actuelle, il n'existe pas de norme ISR clairement définie.

L'assurance-vie Euro-croissance mise en avant

Par ailleurs, la loi PACTE va simplifier les contrats Euro-croissance, ce troisième pilier de l'assurance-vie à mi-chemin entre les fonds en euros et les unités de compte. Ainsi, les fonds Euro-croissance vont devoir afficher un taux unifié de rendement, comme c'est le cas pour les fonds en euros.

L'éventail de fonds éligibles à l'Euro-croissance va également s'ouvrir au capital investissement (non-coté). L'objectif du gouvernement est de mieux flécher l'épargne des Français vers les entreprises.

Des évolutions nécessaires

La loi PACTE modifie l'assurance-vie de façon marginale, même si ces évolutions vont dans la bonne direction (plus de transparence, plus de lisibilité, plus de choix d'investissements). Pour autant, il ne s'agit pas d'une «révolution». Par exemple, la possibilité de transférer son contrat d'un assureur à un autre n'a pas passé le cap de la Commission des finances.

Pour autant, certaines digues sont tombées. Ainsi, le transfert d'un contrat au sein d'une même compagnie d'assurance pourrait être prochainement autorisé. Sur ce point en effet, les assureurs semblent moins réticents que par le passé. Il est vrai que les dispositions sur l'épargne salariale portées par la loi PACTE créent une nouvelle concurrence pour l'assurance-vie.

En effet, l'épargne retraite réformée offre un avantage fiscal à l'entrée (réduction d'impôts) inexistant dans le cadre de l'assurance-vie et permet désormais une sortie en capital. Enfin, la portabilité est devenue la règle pour l'épargne salariale avec la création du Plan Epargne Retraite (PER). Malgré tout, l'assurance-vie conserve son précieux avantage en termes de succession.

En 2019, l'assurance-vie va rester telle que nous la connaissons. Toutefois, la loi PACTE améliore la transparence des contrats et impose aux assureurs de proposer au moins un fonds «responsable». Enfin, l'accent est mis sur l'Euro-croissance (taux unifié, accès au non coté).

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • brun3686
    22 décembre13:59

    Oui, j'ai déjà accès à ces infos sur mes 2 petits contrats.

    Signaler un abus

  • faites_c
    19 décembre17:59

    "Evidemment, l'assuré sera libre d'investir, ou non, sur ce type de fonds (ISR)"!!! Encore heureux que l'on ait encore le choix des produits dans lesquels on investit notre argent. Maintenant si cela pose un problème à nos politiques, pas de souci, j'investirai dans des contrats de droit Luxembourgeois où le choix des supports est totalement libre!

    Signaler un abus

  • faites_c
    19 décembre17:56

    Encore une personne qui rédige des articles mais qui ne possède pas de contrat AV. "Chaque année, ces derniers vont devoir vous informer de l'ensemble des frais prélevés sur vos unités de compte". Désolé mais c'est déjà le cas des assurances-vie que je possède avec une information trimestrielle ou semestrielle en plus de l'information annuelle!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer