Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Immobilier : Les prix toujours en hausse, une tendance marquée sur le marché des appartements
information fournie par Boursorama avec Newsgene10/08/2021 à 11:00

La hausse des prix est particulièrement marquée dans les transactions concernant des appartements (illustration). (Pixabay / AlexanderStein)

La hausse des prix est particulièrement marquée dans les transactions concernant des appartements (illustration). (Pixabay / AlexanderStein)

Les prix de l'immobilier ont connu une hausse de 4,1 % entre juin 2020 et juin 2021. La tendance est principalement due aux augmentations observées lors des ventes d'appartements. L'inflation concernant les maisons individuelles est en effet bien moins forte et le tarif de ces biens a même chuté entre avril et juin cette année. Le marché reste en hausse dans la plupart des grandes villes.

Les tarifs des logements anciens ne cessent d'augmenter, même si l'ampleur de la hausse est en train de légèrement diminuer par rapport aux premiers mois de l'année. En juin 2021, l'accroissement annuel des prix a atteint 4,1 % alors qu'il s'élevait à 3,3 % un an auparavant et à 3,4 % en juin 2019. En juin de cette année, l'augmentation mensuelle était de 3,1%, indique le baromètre établi par SeLoger.com relayé par BFM Immo vendredi 6 août.

Un phénomène jamais observé depuis dix ans

« La hausse reste donc rapide et l'offre nouvelle se présente sur le marché à des prix toujours en augmentation », ont analysé les auteurs du rapport. La tendance est particulièrement marquée dans les transactions concernant des appartements. L'inflation annuelle observée pour ce type de logement s'est élevée à 6,4 % en juin dernier. Il s'agit d'« un rythme inconnu depuis dix ans », ont précisé les professionnels.

Le tassement de l'augmentation des prix de l'immobilier est donc dû aux évolutions de la valeur des maisons, et tout particulièrement des biens anciens. En juin 2021, la hausse annuelle constatée était de 1 %, mais les prix enregistrés au cours des trois mois précédents avaient connu une chute de 4,7 %. Cette baisse des tarifs a été observée dans dix des quinze plus grandes métropoles de France et en premier lieu Brest, Grenoble et Rennes.

Une tendance haussière répandue

En ce qui concerne les appartements, la hausse des prix de vente est elle aussi un phénomène qui touche la plupart des villes françaises. 83 % des communes de plus de 100 000 habitants ont connu une hausse annuelle dépassant 5 %.

C'est aussi le cas de 73 % de celles de plus de 50 000 habitants. Angers, Metz et Strasbourg ont même enregistré des bonds de plus de 15 %. La croissance des prix est par ailleurs en train de s'accélérer à Aix-en-Provence, Brest et Mulhouse. Paris ne fait pas exception avec des valeurs en augmentation depuis la fin de l'année 2020 et des hausses annuelles de 5,9 % en juin.

3 commentaires

  • 09 août21:05

    Tant que les classes moyennes épargnent, elles achètent de la pierre et des actions de sociétés cotées. Donc les prix montent, comme la bourse.


Annonces immobilières